les microcars

        Les voiturettes, en voilà un bien vaste domaine, source d’ennuis pour l’automobiliste lambda qui n’aime pas se retrouver derrière l’une de ces petites voitures, le plus souvent sans permis, car ne roulant qu’à 45km/h, et faisant l’objet de surnoms plus ou moins sympathiques. Pourtant, il s’agit d’un (vaste) pan de l’histoire automobile qui mérite d’être redécouvert. Très en vogue dans les années 1940 – 1950 suite à la Seconde Guerre Mondiale, les voiturettes perdent rapidement en côte d’amour, on les voit réapparaître dans les années 1970-80 au bénéfice des personnes n’ayant pas (ou plus) de permis de conduire.

_________________________
Liste des articles

Peugeot VLV (1)Peugeot VLV (1941-1945)
Seul grand constructeur à proposer une voiture électrique sous l’occupation, Peugeot crée la VLV dans les premières heures de l’occupation. présentée début 1941, la voiture est plutôt bien conçue en dépit de performances plutôt faibles. Et la VLV sait attirer sa clientèle car c’est plus de 300 exemplaires … [en savoir plus...]

Larmar 02

LARMAR (1946-1951)
Petite voiturette d’origine anglaise, la Larmar étonne par sa carrosserie des plus étranges : fine, qu’un seul phare … Cette voiture était à l’origine destinée pour les personnes à mobilité réduite, mais la firme … [en savoir plus ...]

Chausson CHS (5)Chausson CHS (1946)
Pendant l’occupation, le français Chausson, équipementier automobile, développe une petite automobile qui pourrait répondre  à la demande des français lors de la libération. Malgré une étude poussée, la Chausson CHS ne fut jamais… [en savoir plus ...]

Sofravel (1)Sofravel type Coccinelle (1948)
Dans les années 1940, le marché automobile reprend péniblement après la libération, l’ardéchois Joseph Besset, connu pour ses bus Isobloc, tente sa chance avec la Sofravel, une microcar équipée d’un monocylindre dévoilé courant 1948… [en savoir plus...]

Siata Mitzi (3)Siata Mitzi (1953-1956)
Au début des années 1950, Siata tout juste lancé dans la construction automobile fleure le marché de la voiture populaire compte tenu de l’important succès des scooters. Il fut ainsi développé la Mitzi, qui n’eut aucune… [en savoir plus...]

Fairthorpe Atom (4)Fairthorpe Atom (1954-1957)
L’Atom est la première réalisation du constructeur Fairthorpe, une petite voiturette avec une carrosserie en matériaux synthétique et motorisée par des moteurs de motos. La Fairthorpe Atom reçoit toutefois un accueil mitigé de la part de la clientèle avec… [en savoir plus...]

Velam Isetta (1)VELAM (1955-1958)
Fondé dans les années 1950, la société VELAM obtient la licence pour la France, la Belgique et l’Espagne de la petite Iso Isetta, une voiturette dont la spécificité est de proposer une porte frontale. Produite de 1955 à 1958, la Velam Isetta trouve son public mais celui-ci se délite aussi… [en savoir plus...]

acma vespa (1)ACMA Vespa (1957-1961)
Si Vespa est reconnu avant tout pour ses scooters et autres deux roues, la firme italienne a produit une voiture, la Vespa 400. Assemblée en France chez ACMA, la Vespa 400 connait une commercialisation en demi-teinte qui se déroule de 1957 à 1961 … [en savoir plus...]

Teilhol Citadine (e)Teilhol Citadine (1972-1986)
La carrossier auvergnat Teilhol, connu pour ses nombreuses réalisations sur base de Renault Estafette, ou pour sous-traiter la production des Renault Rodéo, décide de se lancer sur le segment des microcars dans les années 1970. La Citadine, première réalisation dans ce domaine, … [en savoir plus...]

Ligier JS4 (3)Ligier JS4 (1980-1982)
Après avoir été dans le domaine de la voiture de sport, Ligier abandonne la partie en 1975 et se concentre en F1. Puis, en 1980, l’entreprise se lance dans les voiturettes sans permis avec la SJ4, une voiture insiprée des cabines de tracteur avec un moteur Motobécane… [en savoir plus...]

Laisser un commentaire