Archives de catégorie : Historiques

Pour visualiser des historiques sur les marques et évènements, c’est ici !

Büssing Supercargo 22-150 Decklaster (1964)

            Le Büssing Supercargo 22-150 Decklaster est un camion peu connu, et en même temps un jalon puisque c’est lui qui a lancé le concept de camions à cabine surbaissée située devant l’essieu avant et sous la plate-forme de chargement.

            Avec l’invention du container en 1958, le monde du transport de marchandise se trouve révolutionné. Celui qui deviendra le vecteur de la mondialisation n’en est encore à ses débuts dans les années 1960, mais il bouleverse déjà le transport maritime en rendant plus facile le chargement et déchargement des marchandises sur les bateaux en lieu et place du vrac. Si le container a encore du mal à prendre (il nécessite d’importants investissements pour la manutention par les ports), beaucoup imagine qu’il sera incontournable dans les années à venir. En Allemagne, le constructeur de poids-lourd Büssing s’y intéresse dans les années 1960 pour proposer un camion sur lequel un ou des containers pourraient prendre place facilement. 

Les débuts du Container à la fin des années 1950. Il n’y a pas encore de dimensions standardisées

                Pour faire passer facilement un container du bateau ou du camion, Büssing imagine un camion sur lequel on n’aurait qu’à poser le container. Cela nécessite d’effacer la cabine du conducteur, obstacle majeur que le manutentionnaire doit éviter à tout prix pour que le camion reparte. Bussing loge donc une cabine surbaissée sous la surface de chargement, le conducteur se retrouve à la même hauteur que les automobiles, et devant l’essieu. Cela permet de dégager une plateforme de chargement de 10,3 mètres de long située à 1,5 mètre du sol. 

                 L’architecture de ce camion ne permettait pas de positionner le moteur sous la cabine ni devant l’essieu avant. C’est pourquoi le moteur trouve place au centre du châssis, et pour limiter la hauteur du plateau de chargement, Büssing fait appel à un six cylindres horizontal Diesel de 7,4 litres (Typ U 7) pour une puissance de 145Ch. La transmission se fait aux roues arrière par l’intermédiaire d’une boite automatique Allison. Pour compléter la fiche technique, le Büssing Supercargo reçoit une suspension pneumatique, et la direction assistée.

              Büssing assemble un prototype du Supercargo 22-150 Decklaster pour être présenté lors des salons automobiles allemands à partir de 1964, ainsi que pour faire des démonstrations auprès de clients potentiels. Volkswagen fut un temps intéressé pour une cinquantaine d’exemplaires afin de servir de fardier au sein de ses usines, mais cela resta une lettre d’intention. Quant aux transporteurs, aucun n’était véritablement prêt à passer commande d’un tel véhicule, d’autant que le containeur n’était pas encore démocratisé ni standardisé. Dès lors, le Supercargo resta au stade de prototype…