Archives pour la catégorie Historiques

Pour visualiser des historiques sur les marques et évènements, c’est ici !

smalldac11

Dacia 1100 (1968-1972)

           Dans les années 1960, la Roumanie souhaite se doter d’une industrie afin de ne plus dépendre de la tutelle soviétique. Côté automobile, Renault est choisi pour développer le constructeur national roumain, Dacia. Si l’accord initial portait sur la future Renault 12, la détermination des roumains fut telle que l’usine, opérationnelle dès 1968, imposa de passer par la Renault 8 devenue Dacia 1100…

Dacia 1100 (1)

            Si Dacia est connu en Europe de l’ouest comme filiale low-cost de Renault depuis la Logan et sa commercialisation intervenue au début des années 2000, le constructeur roumain bénéficie d’une véritable histoire depuis la fin des années 1960. Dacia est né de la volonté politique de Nicolae Ceausescu de doter la Roumanie d’un constructeur automobile capable de produire une voiture populaire, tout en se détachant de tutelle soviétique. C’est ainsi que plusieurs constructeurs de l’ouest qui se présenteront, et à l’issu d’un processus laborieux faisant gagner tantôt Peugeot, tantôt Morris, c’est finalement Renault qui remporte le contrat signé en 1966 (lire aussi : l’histoire de Dacia).

Dacia 1100 (3)

             Si le contrat initial prévoyait la production de la nouvelle berline Renault (la Renault 12 qui sera lancée en 1969), l’usine Dacia, construite en 18 mois, est prête à lancer une production dès l’été 1968, si bien que Renault autorise les roumains à produire la Renault 8, dont l’assemblage se fit en CKD pour éviter à Dacia les coûts pour un outillage qui ne servira que quelques mois. Le premier exemplaire sort des chaînes de l’usine de Pitesti début août 1968 : le 3 août, la première Dacia 1100 tombe des chaînes de montage, le contrôle qualité valide l’assemblage, permettant d’inaugurer l’usine et de lancer la production en série le 20 août suivant.

           A quelques exceptions près, la Dacia 1100 est une copie conforme de notre Renault 8, équipée d’un quatre cylindres de 1100cm3 de 43 Ch, seuls les logos diffèrent. Ce modèle permet à Dacia de se faire la main sur la production automobile en attendant la Dacia 1300 (version roumaine de la Renault 12) qui arriva courant 1969. Toutefois, les ventes de la Dacia 1100 sont telles que l’arrivée de la Dacia 1300  n’efface pas ce modèle de sa gamme qui reste au catalogue jusqu’en 1972, après 37.546 exemplaires assemblés.

          Notons l’existence dans la gamme de la Dacia 1100 d’une version sportive, la 1100 S, à déclinée de la Renault 8 S et son moteur de 60Ch. Si à l’origine, cette version était réservée au service compétition de Dacia, la police politique roumaine s’en dota d’un cinquantaine et d’autres modèles seront produits pour créer une coupe, à l’instar de la coupe Gordini. Véritable rareté, la production de la Dacia 1100 S ne dépasserait pas la centaine d’unités.