smallr5ls

Renault 5 LS (1974-1975)

           Avec la Renault 5, la Régie dispose d’une nouvelle base pour développer une petite voiture sportive et étoffer sa gamme qui comprenait alors la Renault 12 Gordini, le duo R15/R17 et les Alpine. Mais l’arrivée des Renault 5 sportive fut timide, l’aventure commence en 1974 avec la Renault 5 LS…

Renault 5 LS (2)

            La Renault 5 est présentée puis commercialisée à partir du mois de janvier 1972, cette nouvelle petite voiture part séduire une clientèle urbaine et arrive sur le marché avec de nombreux atouts, parmi lesquels le hayon, une banquette arrière rabattable ou sa ligne moderne incorporant des pare-chocs en matière synthétique, une première ! L’argumentaire commercial fait mouche, la Renault 5 devient la voiture la plus vendue en France en 1974, une place qu’elle lâchera huit années plus tard…

Renault 5 LS (1)

            En attendant, les premiers millésimes de la Renault 5 sont réalisés avec une gamme à deux modèles que sont les R5 L et R5 TL. Le succès de la Renault 5 tient surtout à son positionnement, plus grande que les citadines Mini ou Autobianchi A112, plus moderne que les populaires Citroën 2CV et Renault 4, la R5 s’attaque à plusieurs fronts à la fois. En 1973, Renault décide d’élargir la gamme Renault 5 avec un nouveau moteur pour créer une voiture inédite sur le marché français : une 1300 compacte.

            Ce rôle fut tenu par la Renault 5 LS, son ambition est de satisfaire la demande d’une clientèle exigeante qui demande à la fois performances, confort et agrément de conduite. En somme, la volonté est d’élargir encore plus la clientèle en allant chercher ceux qui auraient pu acheter une petite berline. La Renault 5 LS arrive sur le marché en 1974 et dispose déjà des atouts qui font le succès du modèle : sa modularité. Le moteur 1300 et sa finition feront le reste…

             Sous le capot, c’est le quatre cylindres en ligne « Cléon » que l’on retrouve, un gros moteur car celui-ci cube 1.289cm3 et est alimenté par un carburateur double corps. Récupéré sur la Renault 12 TS, le moteur propose 64Cv pour amener la petite Renault 5 jusqu’à 155km/h ou effectuer le kilomètre départ arrêté en 36,8 secondes. Surtout, le moteur offre de un couple élevé qui permet des reprises dignes de berlines à prétentions sportives. Mais la Renault 5 LS ne se vend pas comme une Renault 5 sportive, mais d’avantage comme une « super » Renault 5 !

Renault 5 LS (4)

           Car Renault confère à la R5 LS des qualités de routière, la voiture est confortable à conduire tout aussi bien en milieu urbain que sur les longues nationales, l’agrément de conduite n’a rien à envier aux berlines supérieures, et notamment à la Renault 12. Et surtout, grâce à son poids contenu, le moteur peut se vanter d’être, outre robuste, économe avec une consommation moyenne sous les 7 litres aux 100 kilomètres.

Renault 5 LS (8)

              Et sur le plan de l’équipement, la Renault 5 LS n’est pas avare avec un système de freinage assisté, un essuie glace ainsi qu’un dégivrage sur la lunette arrière, un compte tour électrique et un volant gainé pour le côté sportif. Bref, la Renault 5 LS dispose de solides arguments pour viser cette clientèle exigeante. Quant aux options, le client pouvait choisir une peinture métallisée, un toit-ouvrant, un vitrage teinté ainsi qu’une sellerie simili.

Renault 5 LS (3)

             La carrière de la Renault LS fut courte car dès 1975, le modèle est rebadgé Renault 5 TS tout en reprenant la même fiche technique et en y ajoutant quelques éléments supplémentaires. La R5 LS est une voiture qui a fait mouche auprès de la clientèle, ses atouts sont soulignés unanimement par la presse et le public.

renault 5 LS coupe

            Surtout, en 1974, la Renault 12 Gordini voit sa commercialisation stoppée, Renault se retrouve sans sportive accessible pour les apprentis pilotes, c’est donc la Renault 5 LS qui fera office de remplaçante en attendant mieux. C’est ainsi qu’un kit permet à la LS de devenir Renault 5 LS Coupe pour participer à un championnat de pilotes en herbe. Puis, c’est également sur la base de la R5 TS (ex LS) qu’est développée la Renault 5 Alpine, la véritable sportive de la gamme !

Laisser un commentaire