La page de la Peugeot 404

             Commercialisée de 1960 à 1981 pour sa variante berline, la Peugeot 404 est la grande berline du constructeur sochalien, remplaçant la 403 et allant concurrencer la Citroën DS. Au cours de sa carrière, la 404 fut déclinée en versions coupé, cabriolet, et pick-up. Retour sur l’histoire de cette grande lionne…

Production : 2.885.374 exemplaires (1960-1988)

Les articles

Avant la 404 : Peugeot 403

  Présentée la même année qu’une certaine Citroën DS, la Peugeot 403 est aux antipodes de la Citroën, avec des solutions techniques déjà éprouvées sur la 203. Avec ses solutions classiques, la Peugeot 403 sait attirer une clientèle bourgeoise plus avide de solutions classiques que d’innovations… [En savoir plus…]

peugeot 404 pick-up (1)Peugeot 404 Camionnette Bâchée (1967-1979)
Fidèle a ses traditions, Peugeot décline sa berline 404 en utilitaire une fois la mie-vie de la voiture atteinte. C’est donc en 1967, une fois la 404 remplacée par la 504 que la variante fourgonnette arrive en concession. plus communément appelée 404 Pick-up, cet utilitaire se fait rares … [en savoir plus…]

Peugeot 404 DieselPeugeot 404 Diesel Record (1965)
Afin de dynamiser l’image des moteurs Diesel, Peugeot décide de réaliser des records d’endurance avec une Peugeot 404 spécialement préparée. Réalisée courant 1965, cette voiture tourna sur l’anneau de Montlhéry… [en savoir plus…]

La 404 aux Etats-Unis

Pendant dix ans, Peugeot proposa sa 404 aux Etats-Unis, une voiture qui peine à convaincre outre-Atlantique et dont les ventes demeurent maigres, avec environ 20.000 unités vendues en dix ans… [En savoir plus…]

Nos essais

La remplaçante : Peugeot 504

Produite entre 1968 et 1983 (voire 2005 pour l’Afrique), la Peugeot 504 prend la suite de la 404 et s’installe sur le créneau de la berline bourgeoise. La fiabilité de cette voiture, légendaire, lui permet de devenir un véhicule prisée en Afrique ainsi qu’en Amérique latine… [En savoir plus…]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.