Karsan : l’histoire de la marque

            Karsan est une entreprise turque fondée le 7 août 1966 par 269 associés et dont l’activité initiale était la production de pièces industrielles, principalement à destination de l’industrie automobile. Par la suite, Karsan produit des carrosseries d’autobus en tôle. En 1979, le group Koç, déjà propriétaire des constructeurs Tofas, Otokar et Otoyol, prend une participation majoritaire dans Karsan. La force du groupe Koç permet sans doute à Karsan d’obtenir la licence du Peugeot J9 dès 1981, l’année même de la présentation du véhicule, qui permet de proposer un minibus pour le marché turc. Le J9 produit par Karsan connait un réel succès, il survit au Peugeot J9 dont la production est stoppée en 1991, et voit sa carrière continuer jusqu’en 2006 avec deux importants restylages.

                En 1998, Karsan est repris par le tout jeune groupe Kiraça qui a l’objectif de produire une gamme large de véhicules utilitaires. A côté du J9 commercialisé sous la marque Karsan, l’entreprise obtient la production du Peugeot Partner pour la Turquie. Au mois d’octobre 1999, Karsan inaugure sa nouvelle usine à Akçalar, dans la province de Bursa, dont la capacité de production est de 40.000 véhicules par an. A partir de 2000, Karsan ouvre une ligne d’assemblage du Peugeot Boxer et opère un restylage du J9 qui reçoit une nouvelle calandre et des optiques carrés, ce J9 qui atteint le cap des 100.000 unités produites par Karsan en 2001. Le J9 évolue dans les années qui suivent avec l’adoption de la direction assistée en 2001, l’adoption d’une boite de vitesses d’origine Mercedes en 2002 puis d’un moteur Isuzu à partir de 2003. En 2006, Peugeot cède la licence et les droits du Peugeot J9, Karsan opère un  important restylage au véhicule qui se nomme dès lors J9 Premier et dont la carrière s’arrêta en 2010.

              En 2005, Karsan lance une version rallongée du Peugeot Partner développée par ses bureaux d’études, qui permet de le décliner soit en utilitaire à la charge utile plus importante ou en voiture à sept places. Ce véhicule fut commercialisé principalement en Turquie ainsi que dans quelques pays d’Afrique du Nord.

              La seconde partie des années 2000 voit Karsan multiplier les partenariats avec les constructeurs étrangers pour produire des véhicules dans ses usines. En 2007, Karsan obtient la licence des camions légers type HD de Hyundai dont la production débute cette-même année. Toujours en 2007, Karsan signe un partenariat avec Renault Trucks pour la production de Premium et Kerax jusqu’en 2011, la production démarre en 2008 et s’écoule en Turquie et dans les pays limitrophes. Enfin, en 2008, Karsan signe un nouveau contrat avec le groupe Peugeot-Citroën pour la production des Berlingo et Partner jusqu’en 2013.

       L’année 2010 est importante pour Karsan, la production du J9 s’arrête, le modèle est remplacé par le J10 qui en est une extrapolation moderne, équipée d’un moteur Iveco. Cette même-année, un partenariat avec le constructeur italien de bus BredaMenarinibus est conclu par lequel Karsan sous-traite une partie de la production du constructeur italien, dans une limite de 300 véhicules par an. Karsan célèbre également le 100.000ème Peugeot Partner produit en ses usines. Enfin, Karsan se distingue sur le plan international en étant l’un des trois finalistes du concours du nouveau taxis new-yorkais, en concurrence avec un Ford Transit et un Nissan NV-200 qui fut le lauréat.

           Au cours des années 2010, Karsan se spécialise davantage dans les bus et cars, l’arrivée de produits modernes à partir de 2014 met un terme à la production du J10 en 2015. L’entreprise continue de sous-traiter la production pour le compte d’autres constructeurs, Karsan assemble à partir de 2015 l’utilitaire Hyundai H350. Dans l’univers du bus, Karsan prend le virage de l’électrification à partir de l’année 2018…

Sources
Karsan Revue, décembre 2011.
Karsan Strategic Planning and Business Development Department, Octobre 2010

1 réflexion sur « Karsan : l’histoire de la marque »

  1. Une nouvelle marque, plutôt ancienne mais inconnue de ma part. Leur production était assez variée.
    Sur les bases Peugeot, autant le J9 restylé et le Partner allongé sont originaux mais encore corrects à regarder, autant la dernière mouture du J9 est … vraiment curieuse.
    Merci pour cette découverte et vos articles très intéressant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.