smallper180

Renault PER180 (1982-1984)

              Le trolleybus articulé n’a jamais réellement fonctionné en France, une première tentative dans les années 1950 s’est avérée être un échec. mais avec le renouveau du trolleybus dans les années 1970, et le succès rencontré par les bus articulés, Renault Véhicules Industriels pense bon de proposer un trolleybus articulé, le PER180. Hélas, celui-ci fut un échec commercial… 

Renault PER180 (2)

             Le trolleybus articulé a connu une histoire particulière en France, si ce type de véhicule répondait à une demande de la part des réseaux exploitant des lignes de trolleybus, il aura eu beaucoup de mal à s’imposer. Il faut dire que la technologie est assez complexe et les coûts de constructions sont élevées à cause d’une production trop restreinte. Vétra, par le passé, avait réalisé le premier trolleybus articulé français dans les années 1950 et effectué des tests dans paris et Alger, mais ces deniers ne furent pas convainquant et ce trolleybus articulé n’est jamais entré en production.

              Après la faillite de Vetra en 1964, les villes françaises qui exploitaient encore un réseau de trolleybus avaient d’autres priorités, dont celui de maintenir en l’état leur parc malgré la disparition du seul constructeur français. Et finalement, certaines villes s’allient pour relancer la production d’un trolley français auprès de Berliet, qui créera l’ER100 en 1976. Voilà ce qui permet dans les premières années de commercialisation de l’ER100 de renouveler le parc français de trolleybus.

              Quelques années plus tard, Berliet fusionne avec Saviem pour former RVI (Renault Véhicules Industriels), la nouvelle entité dispose désormais de moyens plus important et décide d’élargir sa gamme de véhicules de transports en commun. Le bus PR100 est ainsi décliné en version articulé en 1980 et se dénomme ainsi PR180; et c’est sur cette base que RVI va développer un trolleybus articlué : le PER180.

               Le PER180 est présenté en 1982, il permet à Renault de proposer un véhicule à haute capacité pour les villes ayant un réseau de trolleybus, sont visées notamment les villes de Lyon et de Grenoble qui exploitent un tel réseau tout en ayant une population importante. Mais aussi, Renault Véhicules Industriels vise avant tout les villes qui n’ont pas encore un réseau de trolleybus, puisque le PER180 est un véhicule hybride : il peut fonctionner aussi bien à l’électricité sur des lignes dédiées ainsi qu’à l’essence puisque son moteur thermique est conservé.

Renault PER180 nancy

          La première ville convaincue par le Renault PER180 est la ville de Nancy qui compte inaugurer son réseau de trolleybus en 1983, avec un réseau électrifié naissant, le PER180 est le véhicule idéal pour cette ville car pouvant fonctionner avec ses moteurs Diesel en dehors du réseau dédié. Ainsi, Nancy passe commande pour 48 PER180 en 1982. Elle fut suivie par la ville de Saint-Etienne qui en acquiert huit en 1983, puis celle de Grenoble qui passe commande en 1984 pour six exemplaires.

Renault PER180 grenoble

           A noter que lors de sa présentation en 1982, le PER180 est le premier bus à présenter la nouvelle face avant de la gamme PR100, avec un pare-choc plus travaillé, en plastique noir et qui intègre de grandes optiques. Une face avant qui donne une impression de robustesse qui fut par la suite déclinée au reste de la gamme…

Renault PER180 st-etienne

            L’aventure du PER180 se termine donc en 1984 après 62 exemplaires produits, autant le dire, il s’agit d’un échec pour RVI et ce véhicule n’aura pas de descendance directe faute de marché suffisamment large pour justifier le développement d’un nouveau véhicule…

Vous avez aimé cet article ? Soutenez-nous : 

Laisser un commentaire