Archives du mot-clé Renault Véhicules Industriels

smallrentrm7010t

Renault TRM 700-100 T (1995-1996)

            A la fin des années 1980, l’arrivée du char Leclerc dans l’armée française commence à se profiler et, par conséquent, il devient nécessaire de se doter d’un porte-char suffisamment dimensionné. C’est Renault avec son TRM 700-100 T qui remporte l’appel d’offre…

RENAULT TRM 700-100 T (1)

             A la fin des années 1970, l’armée française prend conscience des faiblesses de son char de combat principal, l’AMX-30 , et lance diverses pistes : achat de matériel étranger, développement d’un nouveau véhicule avec l’Allemagne de l’Ouest, avant finalement d’opter pour un produit 100% français qui satisferait ses besoins. Ainsi nait le char Leclerc, dont le cahier des charges se définit tout au long des années 1980 avant la présentation de sa version définitive en 1992. En 1987, il est prévu que le futur char Leclerc pèse dans les 60 tonnes, l’armée française ne dispose d’aucun matériel capable de transporter une telle masse, au mieux, les Berliet-Renault TRH 350 alors en dotation ne peuvent déplacer « que » 45 tonnes.

RENAULT TRM 700-100 T (2)

            En 1987, le Ministère de la Défense française lance un appel d’offre européen auprès de seize industriels (parmi lesquels Renault, Mercedes, Faun, Iveco…) pour fournir l’armée française d’un tracteur de semi-remorque capable de transporter un char de 60 tonnes. Une première sélection permet de mettre en avant le Faun Hercules RTS et le Renault TRM 700-100 T, un tracteur développé à partir du TRM 10000 APD. Le TRM 700-100 T dispose d’un châssis renforcé pour effectuer la mission qui lui est demandée, Renault Véhicules Industriels l’équipe d’un moteur V8 d’origine Mack, le type E9 de 16,5 litres de cylindrée, suralimenté pour proposer 700Cv et permettant une vitesse de pointe à 80km/h. La transmission est elle-aussi renforcée et s’effectue par une boite à dix rapports, les roues des deux trains arrière sont jumelées.

RENAULT TRM 700-100 T (a)

Ci-dessus, un prototype de TRM 700-100 sur base TRM 10000 APD

            Le TRM 700-100 T reçoit également une cabine spécifique, fortement inspirée de celle du TRM 10000, elle est plus  spacieuse pour accueillir cinq places et bénéficie d’un toit spécifique en dur et non en toile. Le confort de la cabine est apprécié par rapport à al concurrence, il faut dire que le tracteur doit permettre de déployer des chars sur une distance de 800 à 1.000km le plus rapidement possible. A cette fin, le TRM 700-100 T s’équipe de deux réservoirs de carburant de 500 litres chacun. En septembre 1993, le Renault TRM 700-100 T est retenu par l’armée et une commande de 179 unités est signée avec des livraisons qui débutent en janvier 1995.