smallteilhol

Teilhol Messagette

               Ayant développé la Citadine, petite voiture sans permis et électrique, et étant spécialiste des matériaux composites, Teilhol peut ainsi décliner sa petite voiture en différentes versions afin de satisfaire un public le plus large possible, tout en gardant des coûts de conception et de production minimes. C’est ainsi qu’apparaît en 1972 la Messagette, une petite voiture de loisirs.

teilhol messagette 01

                 Peu de choses à dire sur la Messagette, qui est restée une version atypique de la Teilhol Citadine, elle-même très rare à trouver de nos jours. Conçue sur la base de la Citadine qui aurait perdu son habitacle, la Mesagette se veut être une voiture ludique, permettant des promenades tout aussi bien en milieu urbain que dans les campagnes, aidée en cela par une autonomie de 80km. Cependant, il faut prendre son temps avec la voiturette, puisque son moteur électrique a été réduit par rapport à la Citadine, il passe ainsi de 4 kW à 1kW sur cette voiture de plage, avec une vitesse maximale qui plafonne à 25km/h ! L’avantage, la voiture peut se conduire sans permis, et c’est sans doute son seul point positif. Voiture électrique, la Messagette circule tout en restant silencieuse mais nécessite 8 à 10h pour recharger totalement les quatre batteries de la voiture, lesquelles représentent la moitié du poids de la voiture, soit 200kg.

                     Quid de la production de cette voiture ? Les chiffres sont hélas inconnus mais ils sont assurément restés très faibles, sans doute quelques unités ont fini comme voiture de servitude dans de grandes propriétés, mais ce doit être là les seules débouchés d’un véhicule aussi atypique …

teilhol messagette 02

Laisser un commentaire