Archives du mot-clé renault 5

smallRen5cop

Renault 5 Copa (1977-1982)

                   En Espagne, Renault y était pendant longtemps le second constructeur national grâce à son partenaire FASA. Dans les années 1970, la Renault 5 connait un important succès de l’autre côté des Pyrénées, Fasa-Renault décide de commercialiser une version sportive, la Copa… 

Renault 5 Copa (1)

           Durant l’ère franquiste, Renault est présent en Espagne par l’intermédiaire de FASA, une société initialement crée par le espagnols pour produire des Renault sous licence, ce n’est que plus tardivement que Renault entre au capital de FASA avant d’en faire une filiale (lire aussi : l’histoire de Fasa-Renault). Dans les années 1970, si Renault détient un peu moins de la moitié du capital, Fasa reste encore indépendant sur le plan de la production et le volet commercial, ce qui permet de développer le modèle spécifique qu’est la Renault 7 (lire aussi : Renault 7), mais aussi de tenir, comme en France, la Copa Nacional, une formule monotype, alors courue sur Renault 8 TS.

Renault 5 Copa (3)

           Mais au milieu des années 1970, si la Renault 8 est encore produite en Espagne, le produit est en fin de carrière, 1976 fut la dernière année. Pour organiser la Copa Nacional 1977, FASA-Renault s’inspire de  ce qu’il se fait en France, depuis 1975, elle est courue sur Renault 5 TS en lieu et place des Renault 12 Gordini. C’est donc tout logiquement que Fasa jette son dévolue sur la petite Renault, et ça tombe bien car cette dernière est le produit d’appel de Fasa-Renault, permettant de mettre en lumière ce modèle. Reste à l’équipe espagnole de FASA de concevoir un modèle sportif, la gamme était alors chapeautée par la Renault 5 TS et ses 64Ch.

Renault 5 Copa (2)

                Fasa-Renault s’inspire là encore de ce qu’il se fait en France afin de réaliser l’équivalent de la R5 Alpine : la Renault 5 Copa (lire aussi : Renault 5 Alpine). Cette dernière est dévoilée en 1977 et se remarque de suite par sa robe jaune (puis blanche par la suite) et son capot noir mat, sous celui-ci, le quatre cylindres en ligne de 1.397cm3 prend place et permet à la voiture de proposer 93Ch. A cette époque, rares étaient les sportives sur le marché espagnol, alors l’arrivée de la R5 Copa dans la gamme FASA se fait remarquer, d’ailleurs, son prix (500.000 Pesetas) est l’un des plus cher du marché.

                    Réalisée pour courir en Copa Nacional Renault, les R5 Copa peuvent recevoir une préparation afin de pouvoir être homologuées pour courir, elles reçoivent notamment un arceau, un radiateur d’huile, des barres stabilisatrices de plus grand diamètre, ou encore des freins arrières à disques. On estime à 2.000 le nombre d’exemplaires produits, ainsi, si certaines R5 Copa sont ainsi transformées, d’autres restent dans leurs versions civiles peuvent être recherchées par les amateurs. Quant à la R5 Copa, le modèle est remplacé en 1983 par la Renault 5 Turbo Copa.

——————-
Sources :
Autista : Prueba Clasica Renault 5 Copa