Archives du mot-clé minibus

smallmbl319

Mercedes-Benz L319 (1955-1968)

              Le Mercedes L139 est un classique de l’histoire du constructeur allemand dans la gamme des utilitaires, un véhicule présenté en 1955 qui a su se faire remarquer avec sa carrosserie caractéristique. 

Mercedes L319 (10)

                Au début des années 1950, Mercedes-Benz était présent non sans succès sur les segments des voitures particulières et des poids-lourds, en revanche, la gamme du constructeur allemand ne propose rien dans la catégorie des petits utilitaires, un segment porteur en volume de ventes et sur lequel s’affrontent, en Allemagne, les Ford FK100, Opel Blitz, Volkswagen Combi et Borgward B1000. Mercedes va s’immiscer sur se segment avec le L319.

Mercedes L319 (1)

             Dévoilé dans le cadre du salon de l’automobile de Francfort 1955, le Mercedes-Benz L319 est un utilitaire de taille moyenne capable de transporter entre 1,6 et 1,8 tonne de charge utile. Ce fourgon se distingue notamment par sa forme et sa cabine sans capot, permettant au conducteur de bénéficier d’une excellente visibilité et de maximiser l’espace de chargement sans rallonger le véhicule.

               L’inconvénient de la cabine avancée, c’est que l’habitacle est partagé avec le compartiment moteur, qui se loge entre les deux sièges. Pour maitriser les coûts de développement, le Mercedes L319 utilise à ses débuts le moteur Diesel de la Mercedes 180D, un quatre cylindres de 1,8 litres offrant 43Ch. En 1957, le Mercedes L319 est disponible en option avec un moteur essence, lui aussi tiré de la Mercedes 180, proposant 65 Ch.

                 La gamme de carrosseries du Mercedes L319 permet de répondre aux divers souhaits des utilisateurs : fourgon fermé, châssis-nu à carrosser, benne, double-cabine… Mercedes décline même le L319 en minibus qui prend la dénomination O319, cette dernière version était assemblée dans l’usine Mercedes de Mannheim, alors que les utilitaires (L319) étaient assemblés à Stuttgart-Untertürkheim.

               En 1962, la production des Mercedes L319 s’effectue désormais au sein de l’usine AutoUnion de Dusseldorf (rappelons qu’AutoUnion appartenait alors à Mercedes). Puis en 1963, Mercedes abandonne l’appellation L319, il faut désormais dire L405 pour la version Diesel et L407 pour la version essence, complétés par les L406 et L408, tandis que la version minibus conserve l’appellation 0319. Produit jusqu’à la fin de l’année 1967, et commercialisé jusqu’en 1968, on estime à environ 140.000 unités produites des L319/0319, une très belle réussite pour Mercedes, notamment au regard de la concurrence qui régnait sur ce segment…