Archives du mot-clé Messerschmitt

Messerschmitt KR Super 200 (1955)

            En 1955, pour promouvoir ses voiturettes, le constructeur allemand Messerschmitt lance une voiture à peine modifiée pour remporter des records d’endurance dans sa catégorie…

Messerschmitt KR Super 200 (3)

           Après la Seconde Guerre Mondiale, l’Allemagne se trouve dans une situation délicate avec un territoire occupé et divisé et avec l’interdiction d’une production militaire ou aéronautique. L’entreprise Messerschmitt doit donc trouver de nouvelles activités et se dirigea notamment vers la production de voiturettes et trouve un accord avec l’ingénieur Fritz Fend qui avait développé et commercialisé à partir de 1951 une voiturette à destination des invalides de guerre. Contre toute attente, sa voiture trouve une clientèle parmi les valides qui laisse suggérer qu’il existe un marché pour une voiturette, mais qu’il ne peut produire à un stade industriel. Messerschmitt dispose d’une usine et de moyens pour mettre au point la KR175 commercialisée à partir de 1953, suivit de la KR200 en 1955.

Messerschmitt KR Super 200 (2)

             Cette année-là, pour promouvoir ses voiturettes, Messerschmitt développe sur la base de la future KR200 une voiture pour aller chercher des records de catégorie, tout en conservant une voiture la plu proche possible des versions de série pour donner un sens à l’exploit sportif recherché. La voiture reçoit le moteur monocylindre deux temps refroidi par air de 192cm3 issu de la KR200, sur lequel on apporta des modifications mineurs pour porter la puissance de 10Ch sur le modèle de série à 14Ch sur la voiture des records, notamment grâce à un carburateur de 27mm. Sur la carrosserie, on ôta la bulle en plexiglas si spécifique aux Messerschmitt pour le remplacer par un saute-vent et un appuie-tête profilé, on modifia également le dessin des ailes avant.

           La Messerschmitt KR Super 200 est lancée les 29 et 30 aoûts 1955 sur le circuit de Hockenheim pour réaliser des records d’endurance, le choix de la piste est étonnant car peu favorable pour réaliser des records que l’on voit souvent être tenté sur des anneaux comme celui de Montlhéry pour la France. Néanmoins, la Messerschmitt KR Super 200 remporte trente records dans sa catégorie, entre durée pour couvrir 50km et distance parcourue pendant 24 heures. On note une pointe de vitesse à 130km/h et une vitesse moyenne de 103km/h sur 24 heures, et une consommation moyenne de 4,8 litres aux cent kilomètres.

SOURCES
- Science et Vie, n° 458, novembre 1955, p. 130.