Hanomag 2 A0 PS

Hanomag 2 / 10 PS (1924-1928)

           Durant l’entre deux guerre, le constructeur allemand Hanomag présente une petite voiture populaire, la 2/10 PS qui peut être à l’origine de l’idée de la Volkswagen, une voiture bon marché pour le peuple… 

Hanomag 2:10 PS (1)

               Hanomag est une entreprise allemande fondée en 1871, initialement spécialisée dans les machines à vapeur, elle produisait alors machines agricoles et locomotives. En 1905, celle-ci se lance dans les poids-lourds, puis dans les tracteurs agricoles à moteur à explosion en 1912 (lire aussi : Les Hanomag). L’arrivée dans le domaine de l’automobile est plus récent et remonte à 1924. Nous sommes quelques années après la fin de la Première Guerre Mondiale, l’économie allemande est déprimée entre chômage et industrie en déclin. Néanmoins, pour une frange de la population, le besoin d’une automobile bon marché se fait sentir.

               Pour sa première voiture, Hanomag décide de se lancer sur ce créneau, et conçoit une voiture la plus simple et la plus économique possible. Cette voiture, c’est la Type P, également nommée 2 / 10 PS, elle est équipée d’un moteur monocylindre de 503cm3 pour une puissance de 10Ch, qui se situe à l’arrière de la voiture et entraine les roues arrière à l’aide d’une chaîne. La voiture s’équipe d’une boite à trois rapports, l’essieu arrière est dépourvu de différentiel. Côté performances, la Hanomag 2 / 10 PS est capable d’une pojte à 60km/h, aidé par son faible poids de 370km/h, et surtout, d’une consommation réduite avec une moyenne de quatre litres aux 100km.

Hanomag 2:10 PS (4)

                 La simplicité de la Hanomag 2 / 10 PS se trouve aussi sur sa carrosserie, celle-ci n’est pourvu que d’un seul phare (question d’économie) située au centre de la face avant, la carrosserie de la voiture permet également de concevoir à moindre coûts plusieurs variantes : roadster, coupé fermé, et même une fourgonnette. Proposée de base au prix de 2.800 Marks, la Hanomag 2 / 10 PS connait un important succès au cours de sa carrière qui débute en 1924 pour se terminer en 1928, et s’achève sur une production de 15.775 unités. Un beau score mais moins que l’Opel 4 PS qui visait un marché plus haut de gamme.

Hanomag 2 A0 PS

               Si la Hanomag 2 / 10 PS ne laisse pas de descendance directe lors de son arrêt en 1928, cette voiture est souvent citée comme ayant été l’une des source d’inspirations de la future Volkswagen (ou KdF), Ferdinand Porsche la nomme expressément comme modèle, mais peut-être pour effacer les projets de Joseph Ganz réalisés au début des années 1930, dont le seul tort était d’être juif. Quoiqu’il en soit, la Hanomag 2 / 10 PS ouvre la voie des petites voitures bon marché en Allemagne…

Une réflexion au sujet de « Hanomag 2 / 10 PS (1924-1928) »

Laisser un commentaire