small

Volvo 343 DL Chapron (1980)

             Chapron est l’un des grands carrossiers français, et sans doute celui qui a survécu le plus longtemps, puisque cette entreprise est parvenue à rester pendant plus de 60 ans sur le devant de la scène, tout en étant l’un des ambassadeurs de la belle carrosserie à la française. Et si l’on retient ses œuvres comme les Citroën DS Cabriolet, les diverses créations sur Delahaye, les voitures présidentielles,  certaines sont à oublier, comme cette Volvo 343 DL revue par l’entreprise Chapron en 1980.

Volvo 343 Chapron (colors)

            Quelle mouche a donc pu piquer Chapron pour qu’il nous sorte cette Volvo 343 DL des plus kitch ? Il faut se plonger dans l’histoire du carrossier Chapron pour comprendre cette création. Si Chapron est l’un des rares carrossier à survivre aux années 1950 qui ont décimées la quasi-totalité de cette industrie en France, l’entreprise a toutefois eu du mal à conserver la tête au dessus de l’eau à partir des années 1970. L’arrêt de la Citroën DS et l’échec de la SM sont deux coups durs importants puisque Chapron travaillait principalement pour Citroën; auquel se rajoute le manque de modernisation de l’outil de production depuis les années 1960… Chapron s’était quelque peu endormi sur ses lauriers… Et pour encore noircir le tableau, depuis le début des années 1970, Henri Chapron s’éloigne de son entreprise pour des raisons de santé, laissant sa femme gérer la carrosserie.

             Pour tenter de relever la tête, Chapron propose des aménagements luxueux sur les Citroën CX ainsi que sur la toute nouvelle Peugeot 604, et se spécialise dans le blindage. Ces commandes spéciales permettent d’assurer une production minimale, mais les effectifs de l’entreprise fondent. Puis vient la nouvelle à laquelle tout le monde s’attendait, le décès d’Henri Chapron le 14 Mai 1978… Le patron n’est plus pour donner l’impulsion nécessaire à son entreprise.

Volvo 343 Chapron (3)

                Mais la femme d’Henri Chapron ne se résout pas à fermer l’entreprise et en reprend  officiellement la direction. La tâche fut difficile, les prix s’envolent et l’outillage obsolète de l’entreprise ne lui permet pas d’être compétitive face à de nouveaux concurrents qui prennent la clientèle traditionnelle de Chapron. Et c’est sans doute pour avoir un peu de travail que la carrosserie Chapron accepte des demandes atypiques.

            En 1980, l’importateur Belge de Volvo demande à Chapron une carrosserie spéciale sur la base d’une Volvo 343 afin de la transformer en « faux cabriolet ». Cette commande est acceptée puis réalisée, en découle une voiture à l’apparence douteuse. La partie arrière du pavillon est recouverte de vinyl beige, avec des faux compas pour donner l’impression, comme dans les années 1930, qu’il s’agissait d’un cabriolet. Pour faire entrer la luminosité dans l’habitacle, Chapron dote cette voiture d’une minuscule lunette arrière et de vitres de custode minimalistes.

              L’ensemble est, n’ayons pas peur des mots, plutôt ridicule. Pourtant, la voiture arbore fièrement son logo « H.Chapron » qui vient alourdir le hayon; et cette 343 Chapron fut présentée lors du salon de l’automobile de Bruxelles en 1980. Inutile de vous préciser que la voiture n’y fut pas remarquée par sa beauté, et fut rapidement oubliée… Mais la voiture aurait trouvé son public, un belge l’aurait acheté puis faite immatriculée pour rouler avec … Quand à savoir ce qu’est devenue cette voiture… mystère.

3 réflexions au sujet de « Volvo 343 DL Chapron (1980) »

  1. physique pas facile, déjà que la base n’était pas très « glamour »! mais on ne peut reprocher au noyé de se raccrocher à toutes les branches pour se sauver. Pour le cabriolet DS-Usine, s’il était bien fabriqué chez Chapron, son dessin était Citroën(Flaminio Bertoni) par contre les Le Dandy, Croisette, Palm Beach, Majesty, Lorraine etc sont bien d’un dessin Chapron

Laisser un commentaire