Archives par mot-clé : turbo

Lancia Delta II HF (1993-2000)

           En 1993, Lancia lance la nuova Delta, une voiture désormais orientée confort alors que Lancia brillait en rallye. Certes, la gamme de la nouvelle Delta propose une sportive nommée HF, mais sans le charisme de la version précédente… 

LANCIA DELTA 2 HF (3)

       En 1986, Fiat devient propriétaire d’Alfa Romeo, une seconde marque à vocation sportive qui venait faire doublon avec Lancia, acheté en 1969. Si Lancia a une véritable vocation sportive à la fin des années 1980 avec un engagement de premier ordre en rallye avec la Delta qui permet, par de nombreuses victoires et titres constructeurs obtenus, de soutenir les ventes, Fiat décida d’attribuer à Alfa Romeo le soin de développer les prochaines voitures sportives du groupe, Lancia se voit attribuer le marché premium. Pour autant, la Delta devenu iconique demeure engagée en rallye, toujours avec le même succès. En 1991, après son cinquième titre consécutif en rallye (et dix en tout), Lancia se retire du championnat des rallyes, les Delta Intégrale sont désormais engagées par des écuries privées, l’écurie Martini rafle ainsi le titre constructeur en 1992 avec une Lancia Delta HF Integrale.

LANCIA DELTA 2 HF (2)

             Au salon de l’automobile de Genève en février-mars 1993, Lancia dévoile la « nuova Delta », qui s’insère désormais dans la nouvelle orientation de son constructeur. La Delta tente  désormais de séduire par son équipement et sa présentation haut de gamme, Lancia lui offre notamment une sellerie en Alcantara ainsi qu’une climatisation sur les finitions haut de gamme, des équipements encore rares sur le segment de la Delta. Pour les passionnés de la marque Lancia et de sportive, on daigne proposer une version performante qui prend logiquement la dénomination HF.

LANCIA DELTA 2 HF (6)

              Pour la Nuova Delta HF, Lancia récupère le moteur de la version précédente, le double-arbres Lampredi 2.0 litres, équipé d’un turbo, proposant une puissance de 186Ch (le reste de la gamme Delta propose des motorisations entre 76 et 139Ch). Hélas, Lancia ne mets pas la transmission intégrale au programme de la Delta HF, au désarroi des passionnés… La Delta HF demeure donc une simple traction et bénéficie d’un « viscodrive » sur le train avant pour assurer une meilleure motricité. Dommage, car la Dedra qui partage la même mécanique (à 165Ch toutefois) bénéficie des quatre roues motrices…

LANCIA DELTA 2 HF (7)

              Pour autant, la Delta HF n’est pas une sportive d’apparat qui ferait passer la pilule du changement de positionnement de Lancia, avec sa vitesse de pointe à 220km/h et 7,5 secondes pour le 0-100km/h, elle vient se positionner en véritable concurrente à la Golf VR6 en termes de performances, tout en offrant un meilleur équipement… Mais moyennant un prix plus élevé aussi. La Delta HF est par ailleurs disponible en deux finitions, une version de base et une version LS offrant des sièges Recaro en alcantara, une climatisation et des amortisseurs pilotés. Quant à l’extérieur, la Delta HF se distingue par ses ailes avant plus larges, ses jantes ou encore sa gille de calandre spécifique arborant fièrement un logo HF

LANCIA DELTA 2 HF (4)

                 Hélas, et certainement à défaut d’engagement sportif, la Delta HF ne prend pas auprès de la clientèle (cela est vrai également pour l’ensemble de la gamme Delta de seconde génération), les ventes demeurent anecdotiques. En 1995, un léger restylage intervient, il modifie légèrement le bouclier et la calandre de la voiture, il est suivit d’un second restylage en 1997, plus important cette fois, qui voit également la Delta HF équipée de jantes Speedline Montecarlo 16 pouces et son moteur poussé à 193Ch. Pour une voiture arrivée à mi- vie, c’est l’opération de la dernière chance pour sauver le soldat Delta, souffrant malheureusement d’une redoutable conccurence interne.

LANCIA DELTA 2 HF (5)

           Malgré un restylage réussi (on pourrait toutefois lui reprocher un côté « tunning ») et de nouveaux arguments, la sauce ne prend pas et la Delta est arrêtée en 2000 après moins de 140.000 unités commercialisées, dont seule une poignée de Delta HF. Autant le dire, un échec commercial cuisant pour Lancia. Quant à la HF, on lui reprocha son comportement, efficace certes, mais pas réellement sportif…