Archives du mot-clé Lada

smallasniplso

Lada Niva Plein Soleil (1983-1987)

           Commercialisée en 1977, la Lada Niva connait dès son lancement un important succès avec comme principaux arguments un prix de vente très compétitif, une transmission intégrale, et une fiabilité éprouvée. L’importateur français Poch décide d’enlever le toit de la Niva pour viser une nouvelle clientèle… 

Lada Niva Plein Soleil (1)

           Avec ses capacités de franchissement, sa fiabilité et son prix ras les pâquerettes, la Lada Niva a rapidement séduit une clientèle de professionnels composés d’agriculteurs et d’exploitants forestiers, entre autres. L’importateur français de Lada, la société Poch S.A., dynamise la gamme du constructeur soviétique pour trouver une clientèle, la Lada Niva, par sa conception simple, peut s’adapter à moindre coût pour répondre à de nouvelles demandes.

Lada Niva Plein Soleil (4)

           En 1982, Poch S.A. met au point une Lada Niva cabriolet dénommée « Plein Soleil », dont la réalisation fut confiée  à la carrosserie Lebranchu, un modèle dévoilé lors du salon de Paris de la même année. Après un accueil favorable de a clientèle, le modèle est simplifié puis intégré au catalogue Lada France et disponible juste avant l’été 1983. Avec cette version, Poch S.A. peut s’immiscer sur le marché de la voiture de loisir et proposer un produit nouveau face aux Citroën Méhari et autres Renault Rodéo, les capacités de franchissement en plus.

              Sur le plan technique, la Niva Plein Soleil reçoit une mécanique de série sans aucune modification, à savoir le quatre en ligne de 1.569cm3 proposant 76 puis 80Ch, alimenté par un carburateur simple corps Solex et couplé à une boite à quatre rapports (puis une boite cinq en option à compter de 1985). A l’extérieur, la finition est soignée à minima sans rien de fulgurant pour conserver un prix de vente accessible, malgré un prix déjà 30% supérieur à un Niva classique.

Lada Niva Plein Soleil (5)

                Pour réaliser ce Niva décapotable au-dessus des places arrière et un pavillon ouvert au-dessus des passager avant, la caisse du Niva reçoit d’importants renforts qui s’avéreront toutefois trop faibles pour préserver la rigidité de la voiture. Aussi, dans les premiers mois de commercialisation de la Niva Plein Soleil, la voiture est proposée en stricte deux places permettant une réduction de TVA, la version quatre places fut commercialisée à la fin de l’année 1983. Proposée pendant quatre ans, la Niva Plein Soleil se vend au compte-goutte avec une production totale estimée  à 250 unités.