smallsimcrall1

Simca 1000 Rallye (1970-1978)

            Lancée en 1961, la Simca 1000 est une petite berline qui s’insère rapidement dans le paysage automobile français, ce succès pousse Simca à élargir sa gamme en proposant un coupé dès l’année suivante. Toutefois, le sport semble oublié, et malgré l’arrivée d’une Simca 1000 Rallye en 1970, il faut attendre 1972 pour qu’elle se muscle dans sa version Turbo 1.  

Simca 1000 Rallye 1 (1)

             Sur la Simca 1000, il est vrai que le côté sportif à longtemps été oublié et pourtant, sa base aurait pu être intéressante pour rivaliser avec une Renault 8 Gordini lancée en 1964. Certes, Abarth proposa des Simca 1000 préparées par ses soins, mais l’aventure ne fut pas soutenue par Simca et resta très confidentielle. Tout au mieux, la Simca 1000 se déclinait dans un séduisant coupé mais dont la puissance était ridicule comparée à la concurrence. C’est dans la seconde partie des années 1960 que Chrysler, nouveau propriétaire de Simca, décide d’orienter cette gamme vers le sport.

              La première étape fut de viriliser le coupé Simca 1000 en le transformant en Simca 1200S. Un premier succès qui pousse Simca à améliorer la 1000, tout d’abord avec quelques innovations techniques. Puis, pour dynamiser sa gamme, Simca organise en 1969 un trophée dans lequel peuvent courir des Simca 1000 modifiées. Le succès est immédiat, à tel point que les ingénieurs de Poissy se mettent à plancher sur une Simca 1000 sportive.

simca-1000-rallye-1-3

                 En 1969, dans les bureaux d’études de Simca, quelques techniciens récupèrent une caisse de Sim’4 (version d’entrée de gamme de la 1000) et y greffent un moteur de 1000 Special,  le 1108cm3 de 53Cv pour 150km/h en pointe. Facilement industrialisable, cette version est dévoilée au grand public en février 1972 sous la dénomination Simca 1000 Rallye, et si sa puissance ne fait pas rougir une Renault 8 Gordini, son prix contenu (8.695 francs) lui permet de rencontrer un succès d’estime, d’autant que la Rallye offre un capot noir mat, des décorations sur les ailes arrières et des baquets !

simca-1000-rallye-1-5

                  La carrière de la Simca 1000 s’envole quelques mois après l’annonce de l’arrêt de la R8 Gordini au profit de la R12 Gordini, l’abandon de la traction est vécu comme un affront par les puristes qui se tournent alors vers la création de Poissy. Toutefois, la 1000 Rallye est  trop sage, nombre de clients réclament des chevaux supplémentaires. Si Simca fait la sourde oreille durant de nombreux mois en raison des commandes importantes, la marque fini par céder en 1972 en dévoilant la Simca 1000 Rallye 1, après 27.000 Simca 1000 Rallye produites.

simca-1000-rallye-1-1

                   Cette fois, la fiche technique offre un quatre cylindres de 1294cm3 qui propose 60Cv, une boite de vitesses à quatre rapports synchronisés. Toutefois, l’augmentation de la puissance est jugée trop timide, les performances ne sont pas  encore de premier ordre : 155km/h, 15 secondes pour franchir le mur des 100 à l’heure. Toutefois, le châssis a été remanié pour assurer une meilleure stabilité, la 1000 Rallye 1 reçoit un train arrière triangulé renforcé, les pneus arrières offrent un carrossage négatif. Aussi, la 1000 Rallye 1 se dote de jantes en acier plus larges afin d’accueillir des Michelin ZX.

                   Dans l’habitacle, Simca n’opère que peu de changement et reprend les fauteuils baquets qui avaient sensation sur la première version. Quelques changements minimes sont toutefois apportées comme le rétroviseur intérieur qui voit sa forme changée, ou encore les cadran cernée de noir mat. Et pour ceux qui voulaient un minimum de confort, Simca allonge la liste d’options.

                 La Simca 1000 Rallye 1 n’a pas le temps de prendre que Simca présente à la fin de l’année 972 la Simca 1000 Rallye 2,  qui reprend le moteur de la précédente mais désormais gavé par deux carburateurs Solex double corps. La puissance grimpe à 82Cv, les performances sont en hausse avec une vitesse maxi à 170km/h, une performance hélas limitée par la boite qui conserve ses quatre rapports.  Pour assurer un meilleur équilibre, la 1000 Rallye 2 voit son radiateur passer dans le compartiment avant, tandis que le freinage est assuré par quatre disques.

simca-1000-rallye-2-5

               La Simca 1000 Rallye 2 fut un véritable succès que sa marque fait vivre en changement les décorations de la voiture au fil des années. Mais dans la seconde partie des années 1970, les ventes de la Simca 1000 chutent, la 1000 Rallye 2 subit le même sort. Décidé à prolonger la vie du modèle, les phares avant deviennent carré à partir de 1966, y compris sur la Rallye 2. En 1977, un kit portant à 110Cv la puissance du moteur est commercialisé, mais non homologable pour la route.

simca-1000-rallye-3-1

                    Afin de donner un dernier sursaut à son modèle sportif, Simca décide de lancer une dernière version en 1977, la Simca 1000 Rallye 3 avec sa face avant à gros feux carrés. Cette fois, c’est une véritable voiture de course que propose Simca, avec des larges extensions de carrosserie en polyester, aileron à l’arrière, jantes Amil… La mécanique est poussée à 103Cv pour afficher 180km/h en vitesse maximale ! Produite de février à mai 1978, la Simca 1000 Rallye 3 ne fut proposée qu’en blanc (malgré un modèle de présérie bleue) et signe le clap de fin de cette belle aventure.

Une réflexion au sujet de « Simca 1000 Rallye (1970-1978) »

  1. Sympa votre papier. Juste une précision. La dénomination commerciale des 4 modèles cités est la suivante:

    - Simca 1000 Rallye
    - Simca Rallye 1
    - Simca Rallye 2
    - Simca Rallye 3

    L’erreur consistant à ajouter « 1000″ est très souvent commise.
    A vous lire,

Laisser un commentaire