smallseat1400

Seat 1400 (1953-1960)

              La première automobile d’un constructeur est un moment important, il signe le début d’une aventure et la fin d’une longue période de préparation. Chez Seat, la première voiture fut la 1400et sa conception fut facilitée car il s’agit ni plus ni moins qu’une Fiat fabriquée sous licence. Mais il aura tout de même fallu trois années pour la voir sortir d’usine !

Seat 1400A (3 )

              Sans avoir à trop revenir sur l’histoire de Seat que je vous propose de lire ici (l’histoire de Seat), cette entreprise espagnole fut crée le 9 Mai 1950 sous l’impulsion de Franco qui souhaitait donner à l’Espagne un véritable constructeur automobile. Il aura fallu deux années pour construire l’usine à Barcelone et acquérir les machines nécessaires à la production automobile. Mais Seat n’aura pas de frais de conception de véhicule puisque la société s’allie avec Fiat en produisant des voitures rebadgées.

            Ce type d’accord était indispensable afin de voir Seat apparaître le plus rapidement sur le marché, mais aussi proposer dès l’origine un produit fiable. Pour la première Seat, l’on choisit la berline Fiat 1400 qui sera tout d’abord produite en CKD, c’est-à-dire que Fiat envoie la voiture en kit pour être assemblée en Espagne. La première sort d’usine le 13 Novembre 1953 !

Seat 1400 (1953) 01

            Le choix de cette berline peut paraître étrange, puisque Fiat proposait des voitures populaires qui auraient pu faire le bonheur de nombre d’espagnols. En réalité, le développement économique de l’Espagne ne permettait pas encore aux classes les moins aisées d’acquérir un véhicule, une berline permet donc de viser la clientèle la plus riche mais aussi les administrations, tout en acquérant un savoir faire dans le domaine de l’automobile.

               Les premières Seat sont donc des 1400, une version qui ne fut produite qu’un an, elle est simplement assemblée en Espagne à partir de pièces provenant exclusivement de l’Italie. La voiture est relativement sobre puisque le chrome se fait discret à l’extérieur, . Quant au moteur, il s’agit d’un quatre cylindres en ligne de 1.395cm3 refroidi par eau qui développe 44Cv, lequel permet une vitesse de pointe à 120km/h.

Seat 1400A - usine (1)

             Cette Seat 1400 est produite au rythme de quatre voitures par jour, on compte à cette époque environ 950 salariés au sein de l’usine Seat. La production est faible, les ventes aussi, la population ayant les moyens d’acquérir une automobile est rare, et celle-ci trouve la Seat 1400 pas assez valorisante. Par conséquent, Seat compose avec les compagnies de taxis et les administrations comme seule clientèle.

Seat 1400A - taxis (2 )

              A partir du printemps 1954, c’est au tour de la Seat 1400A de rentrer en production, conformément au contrat liant Seat à Fiat, la marque hispanique peut désormais prendre un peu plus de liberté en produisant ses propres pièces ou en les faisant sous traiter par des entreprises espagnoles. C’est le début d’un appel d’air qui va profiter à l’économie espagnole ! La Seat 1400A diffère par sa lunette arrière agrandie, ses feux arrières différents de la Fiat, ainsi que par les chromes qui viennent plus nombreux sur la carrosserie. Le moteur est porté à 50Cv mais les performances n’augmentent pas de manière significative. Produite jusqu’en 1960, c’est 30.990 Seat 1400A qui auront été produites.

                 Désormais, Seat prenant plus d’autonomie, l’entreprise développe aussi à l’aide de carrossier des versions spécifiques réalisées au gré des besoins : limousines, ambulances, corbillards, break… Tout ceci permet à Seat d’engranger toujours plus d’expérience dans le secteur automobile mais aussi de voir sa capacité à fournir une clientèle variée. En réalité, ces versions permettent aussi d’assurer une certaine production à l’entreprise.

                 A partir de Décembre 1956, c’est au tour de la Seat 1400B de rentrer en scène, aux côtés de la 1400A. Cette nouvelle version arbore toujours plus de chrome pour singer les voitures américaines, elle s’équipe aussi de flancs blancs, d’un antibrouillards au centre de la calandre, et une lunette arrière panoramique. Présentée quelques mois après son homologue italienne, la Seat 1400B interpelle par sa modernité, sa puissance aussi porté à 58Cv permettant un 135km/h. Quelques petites évolutions lui sont apportée en 1958 avec un nouveau tableau de bord. Mais sans doute trop chère, cette version n’est pas la plus vendue, avec seulement 17.053 exemplaires entre 1956 et 1959.

Seat 1400 B (1)

              Enfin, pour être complet, il faudrait parler de la Seat 1400C produite entre 1960 et 1964, mais il s’agit là d’une voiture développée par Fiat pour la marque Seat seulement, et que fera l’objet d’un autre article…

Laisser un commentaire