smallseat133

Seat 133 (1974-1979)

            Depuis sa création, Seat n’est pas qu’une filiale de Fiat et peut donc se permettre quelques libertés vis à vis des modèles Seat, faisant du constructeur hispanique un véritable constructeur automobile. Un cap supplémentaire est franchi au début des années 1970 car Seat obtient le développement d’un projet abandonné par Fiat, lequel donna naissance à la Seat 133 en 1974… 

Seat 133 (1)

       A la fin des années 1960, Fiat lance des études pour remplacer à terme la 850, au moins deux projets émergent, l’un reprenant la base de la Fiat 850 avec son moteur à l’arrière avec une nouvelle carrosserie, l’autre sur une voiture totalement nouvelle et innovante. Rapidement, Fiat choisi le second projet qui mènera à la Fiat 127. Toutefois, le premier projet n’est pas mis au rebut car Fiat y trouve une voiture parfaite pour les marchés les moins développés et donc, moins exigeants en matière d’automobile.

      Et c’est le constructeur espagnol Seat qui récupère ce projet de modernisation de la Fiat 850, en ce temps, Seat produisait alors des Fiat avec l’aide du constructeur de Turin au point que les deux entités étaient des quasi-jumelles. Pour Seat, récupérer ce projet était important pour proposer du nouveau d’autant que la Seat 850 était un véritable succès. Et surtout, c’était la preuve que son partenaire italien lui faisait confiance pour faire aboutir une voiture, après avoir réalisé avec ses propres moyens la Seat 800.

Seat 133 (56

           Si le projet est abandonné par Fiat à la fin des années 1960, il faudra attendre 1974 pour voir cette nouvelle voiture arriver, présentée pour la première au salon de Barcelone sous la dénomination Seat 133. La voiture présente des lignes modernes s’inspirant de la Seat 127 ou encore de la Fiat 126, mais les dessous sont ancien : le moteur est à l’arrière, la base est reprise à la 850… Après la 127 à traction avant et moteur transversal commercialisée à partir de 1971, la 133 ne fait pas le poids…

Seat 133 (6)

           Côté mécanique, la Seat 133 reçoit un quatre cylindres en ligne d’origine Fiat, celui cubait 843cm3 et développait 44Cv et n’avait rien d’un foudre de guerre, comptez 17,6 secondes pour effectuer le 0-100km/h, toutefois, Seat avançait un 120km/h en vitesse maximale !

            Mais sa ligne moderne permet à la voiture de prendre la succession de la Seat 850 après plus de 600.000 unités écoulées, mais aussi de la Seat 600 écoulée au delà des 800.000 unités. La Seat 133 jouera ainsi le rôle de voiture d’entrée de gamme de sa présentation jusqu’au terme de sa commercialisation en 1979.

             Entre temps, Fiat voit tout l’intérêt du modèle et fait fabriquer quelques exemplaires avec le logo Fiat à destination du marché européen avec notamment la France et les Pays-Bas en ligne de mire. Mais la commercialisation de ce modèle est restée très anecdotique, peut-être parce que la voiture était de conception ancienne et répondait peu aux attentes des clients, mais surtout, Fiat ne voulait pas faire d’ombre à la 126 qui avait signé un démarrage mitigé.

Fiat 133 (1)

           Toutefois, à destination des pays en voie de développement, Fiat intègre Seat dans plusieurs pourparlers, notamment en Egypte avec le constructeur local El Nasr qui produit la Fiat 133 à partir de 1976 en reprenant des éléments de conception espagnole. Fiat en profite également pour dupliquer le modèle dans sa filiale argentine mais en y montant le moteur des Fiat 147, le modèle y restera commercialisé jusqu’en 1982.

Seat 133 (5)

               Mais revenons chez Seat, le modèle fut commercialisé durant six millésimes et signe un très beau succès commercial avec 213.878 exemplaires commercialisés en Espagne, preuve que la voiture répondait aux attentes de la clientèle espagnole. Toutefois, les chiffres de vente semble décevoir Seat qui entrait en conflit avec Fiat, dans une période ou le terme de l’accord entre les deux marques arrivait. Mais cela n’empêcha pas de donner une descendance issue de chez Fiat à la Seat 133 : la Seat Panda.

Laisser un commentaire