smallsafrbit

Renault Safrane Biturbo (1994-1996)

              Si la production automobile française est aujourd’hui dénigrée, notamment sur le haut de gamme, il fut un temps où Renault arrivait à rivaliser avec la production germanique. La Renault 25 fut un succès, sa remplaçante, la Safrane, était promise à un bel avenir. Dans les années 1990, le créneau des berlines surpuissantes émerge, Renault entre dans la danse avec la Safrane Biturbo…

renault safrane biturbo (1)

          L’Allemagne, un marché qui fait rêver les constructeurs français, notamment Peugeot et Renault qui rêvent d’y placer une berline haut de gamme. Peugeot a réussi avec la 505, une berline familiale, mais Renault fait mieux avec sa R25, berline haut de gamme qui fut écoulée à 780.000 exemplaires. Pour la remplacer, la Safrane est présentée en 1992 et, pour marquer les esprits, Renault se tourne vers deux acteurs allemands qui ont la charge d’en concevoir une version surpuissante

renault safrane biturbo (2)

                  Hartge, connu pour ses préparations sur base BMW, se charge d’augmenter la puissance du V6 PRV en partant du moteur de l’Alpine A610, le 3,0 litres de 250Cv. Deux ans ont été nécessaires pour mettre au point la voiture, la puissance du moteur a initialement été porté à 280Cv grâce à deux turbos et répartie sur les quatre roues grâce au système Quadra. Hélas, la boite de vitesses n’encaisse pas cette armée de chevaux malgré de veines tentatives de renforcement. Finalement, il est choisi de réduire la puissance du moteur afin de conserver un bon niveau de fiabilité.

              Côté carrosserie, c’est le préparateur Irmscher qui se charge de rendre plus agressive la Safrane, il opte ainsi pour des jantes 17 pouces Hartge, des pare-chocs proéminents, des bas de caisse élargis et une sortie d’échappement chromée. En plus d’avoir obtenu cette modification, Renault fait confiance à Irmscher pour s’occuper de l’assemblage des Safrane Biturbo, l’entreprise allemande reçoit ainsi les éléments de la Safrane Quadra par Renault, et le moteur qui vient de chez Hartge.

safranebiturbo-ouverture

                 Présentée en novembre 1993 au cours d’une présentation à la presse spécialement organisée pour ce modèle, la Safrane Biturbo dévoile sa fiche technique : le V6 PRV cube 2.963cm3 et propose 268Cv, une puissance qui permet de conserver la fiabilité de la boite manuelle à cinq rapports, laquelle reste toutefois fragile. Les performances sont à la hauteur des espérances : 252km/h, 7,6 secondes pour le 0-100km/h ou encore 27,6 secondes pour parcourir un kilomètre départ arrêté. Les carnets de commandes peuvent commencer à se remplir, les premières livraisons furent effectuées au premier semestre 1994.

renault safrane biturbo - intérieur

                  La Safrane Biturbo est une voiture exclusive, Renault décide de la proposer avec deux finitions, la RXE à 414.000 Francs, et la Biturbo Baccara à 452.000 Francs. Des prix très élevés, quatre fois celui d’une petite berline bien équipée, qui met cette version de la Safrane en concurrence frontale avec les rivales allemandes, équipées de V8… Forcément, à ce prix, les clients fortunés ont du mal à se tourner vers Renault, une marque d’avantage orientée pour les classes populaires qu’offrant une image de marque luxueuse.

               Au final, la Renault Safrane Biturbo est un échec sur le plan commercial, seuls 806 exemplaires se sont vendus entre 1994 et 1996. Certes, la Biturbo est une voiture de niche, mais Renault s’attendait à des chiffres plus conséquents. Toutefois, la réussite de voiture de ce pedigree ne se regarde pas seulement sur les chiffres de vente, mais aussi sur le rôle de locomotive afin de rendre plus attractive un modèle par rapport à un autre. Et là-dessus, la Safrane Biturbo a sans doute réussi, puisque cette voiture, remarquée à son époque, est aujourd’hui l’apanage des collectionneurs compte-tenu de sa rareté…

Continuer l'aventure Safrane Biturbo sur le site  du Boitier Rouge : La Safrane Biturbo, la plus rare des Renault.

Laisser un commentaire