small4cvpie

Renault 4CV Police Pie (1953-1956)

                 Parmi les véhicules de police mythique, il y a sans aucun doute la Renault 4CV Pie que la police parisienne utilisa dans les années 1950. Cette voiture est le signe d’une époque moderne car la police s’équipe d’un véritable parc automobile, preuve que les temps changent, les parisiens sont aux premières loges de cette nouvelle ère…

Renault 4CV Police pie (6)

             La Renault 4CV est loin d’être la première voiture à équiper la police française, puisque au lendemain de la seconde guerre mondiale, la police est dotée de Citroën Traction qui sont essentiellement réservées à la police judiciaire. A cette époque, l’embryon de parc automobile était composé d’autocars pour transporter les policiers sur certains lieux d’échauffourées. Pour le reste, les policiers parisiens se déplacent essentiellement en vélo…

Renault 4CV Police pie (1)

                 C’est au début des années 1950 que la Police de Paris se met en quête d’une voiture, et cherche dans la production automobile nationale qui renaît la voiture idéale. A cette époque, le choix n’était pas important, car Peugeot offrait la 203, Panhard la Dyna X, Citroën venait de proposer la 2CV et Renault était là avec sa 4CV. C’est vers cette dernière que le choix de la police de Paris se porte, car la 4CV est peu chère, petite et nerveuse, elle apparaît comme la voiture idéale !

Renault 4CV Police pie (2)

                     Cependant, la Renault 4CV n’est pas encore tout à fait aux goûts de la Police, qui décide de missionner les établissements Currus en 1952 pour adapter la 4CV à un usage policier. Un premier prototype est réalisé et porte déjà la spécificité de ce modèle, à savoir les portières échancrées permettant d’enjoindre aux automobilistes de s’arrêter ou pour sortir plus rapidement de la voiture pour les interpellations.

Renault 4CV Police pie (7)

                   Mais ce n’est pas la seule modification, la 4CV développée par Currus présente aussi un renforcement au niveau du châssis afin de supporter la suppression des montants entre les portes. Le moteur est quant à lui alimenté par un carburateur de 32 et reçoit une culasse spéciale pour augmenter le taux de compression, sans oublier un échappement spécifique qui permet de parfaire la mécanique.

                 La première Renault 4CV modifiée fut livrée à la Police de Paris en Mai 1953 en vue d’être présentée au Préfet de Police d’alors, la voiture arbore une teinte noire et blanche qui lui vaudra son surnom de « 4CV Pie ». Convaincu par cette modification, une commande de 15 exemplaires est réalisée, mais ces exemplaires ne sont effectivement livrés à la Police en Mars 1955. Equipés d’un appareil émetteur-récepteur à ondes courtes et d’une banquette de Citroën 2CV, deux policiers peuvent prendre place à sont bord (un conducteur et un brigadier-radio), un troisième prenait place pour les patrouilles de nuit. Ces voitures couvrent la Capitale sur 5 secteurs et de façon ininterrompue entre 8h00 à 5h30, le creux de 2h30 servant à recharger les batteries que l’émetteur vidait.

Renault 4CV Police pie (3)

                      Déjà célèbres dans les rues parisiennes, quelques 4CV Police Pie participent au Rallye d’Hambourg couru en Juillet 1955, lequel faisait courir 576 véhicules de policesvenant du monde entier. Une seule consigne, faire le plus de kilomètres en 96 heures tout en pointant dans les services locaux de police allemande, et ne jamais couper une route déjà empruntée. A ce jeu, la police française classe les 4CV aux deux premières places de la catégorie 750cm3 avec une quatrième et cinquième place au général.

               Si tout semblait aller pour le mieux pour les 4CV Police Pie, Renault ne voit pas cette modification d’un bon œil et contacte en 1956 le Préfet de Police de Paris pour notifier la fin de la garantie des 4CV dont la structure avait été modifiée. Entre temps, 60 autres exemplaires avaient été livrées mais la police n’en commandera pas d’avantage suite à la mise en garde de Renault. Les 4CV Police Pie terminent leur carrière avant d’être ferraillées.

Renault 4CV Police pie (4)

               Toutefois, deux modèles ont été envoyés à New York en 1959 car la police locale était à la recherche d’une petite voiture nerveuse capable de se faufiler dans la circulation dense de l’Amérique d’alors. Et comme Renault débarque aux Etats-Unis, la Régie (qui est détenue par l’Etat) voit d’un bon œil rafler un tel contrat qui pourrait peut être permettre une « collaboration amicale » entre les polices des deux pays. Comme en France, la 4CV police se fait remarquer aux Etats-Unis si bien que la ville de San Francisco demande elle aussi à voir les deux modèles. Mais aucun contrat ne fut signé …

Laisser un commentaire