smallsix

Renault 4 Sixties (1985)

           Conquérir une clientèle jeune a toujours été l’un des principaux objectifs des voitures populaires; en France, ce sont les Citroën 2CV et Renault 4 qui se livrent un combat sans merci. Mais dans les années 1980, ces voitures sont quelque peu datées, et bien qu’elles ont su traverser les décennies, il leur faut de nouveaux arguments pour conquérir de jeunes clients : les séries limitées sont là pour ça. Alors regardons l’une des séries limitée basée sur la R4 : la Sixties.

renault 4 sixties bleu (1)

                  En 1985, la Renault 4 figure au catalogue de la Régie depuis 24 années déjà, une longévité rare dans le monde de l’automobile, toutefois le modèle pouvait paraître dépassé aux yeux de certains clients (Renault venait, par exemple, de sortir la Super5). Mais pour celui qui cherchait à se mouvoir avec du neuf sans se ruiner, les voitures populaires comme la « Quatrelle » étaient une très bonne option. Mais pour dynamiser le modèle, il faut parfois user de séries limitées afin de la rendre plus attractive auprès d’une population particulière.

 

                   Voulant ainsi cibler les jeunes conducteurs, la Renault 4 Sixties leur est faite sur mesure avec les goûts de l’époque : couleurs vives, équipement complet, et exclusivité. La Sixties se démarque tout d’abord par sa palette de couleurs primaires, le client pouvait choisir le Rouge 719, le Bleu Azur 421 ou le Jaune Tournesol 308. Ensuite, un liseré reprenant les deux autres couleurs non choisies parcoure les flancs de la voiture, agrémenté de quelques autocollants « sixties » sur les ailes avant et sur le hayon. Aussi, le reste des éléments extérieurs sont teints en noirs (pare-chocs, calandres, rétroviseurs, protections latérales, poignées, gouttières).

renault 4 sixties logo

                      En ce qui concerne l’équipement, la Sixties est réalisée sur la base de la Renault 4 GTL, la version la plus équipée de la gamme, améliorée avec deux toits ouvrants entrebâillant en verre athermique (une spécificité du modèle), et d’une sellerie spécifique aux couleurs vives. Enfin, étant une GTL, elle possède donc le plus gros moteur, soit le 1.108cm3 de 34Cv avec une boite à quatre rapports, et freins à disque à l’avant. Côté performances, c’est un petit 123km/h de vitesse de pointe, 41,3 secondes pour couvrir le 1.000 mètres départ arrêté.

renault 4 sixties intérieur

                   Présentée le 20 mars 1985, la R4 Sixties ne fut limitée qu’à 2.200 exemplaires (733 de chaque teinte, mais il manque un exemplaire…), vendu 41.000 Francs chacun, un prix élevé toutefois puisque une GTL de base était commercialisée 39.200 Francs la même année. Plus qu’une véritable clientèle jeune, la Sixties a finalement attiré une clientèle large composée de jeunes familles mais aussi de clients un peu moins jeunes.

              Aujourd’hui, la Sixties est une version de Quatrelle assez recherchée, assez rare mais relativement trouvable sur le marché de l’automobile ancienne. Mais avec ses couleurs vives et ses équipements spécifiques, sans oublier le nombre restreint d’exemplaires, la cote de ce modèle à tendance à être plus élevée que d’autres modèles, peut-être de quoi les sauver de ces jeunes qui souhaiteraient aller dans le désert avec sans avoir connaissance de modèle…

Laisser un commentaire