Archives du mot-clé Skoda

smallskod1101v0

Skoda 1101 VO (1947-1951)

                 Entre 1947 et 1951, la populaire Škoda 1101 prête sa base pour une voiture destinée aux forces militaires et s’inspirant de la Jeep, la transmission intégrale en moins. Issue d’une voiture populaire, la 1101 VO fut un important succès pour le constructeur Tchécoslovaque… 

Skoda 1100 VO

         Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, les armées européenne ont besoin de se reconstruire et de s’équiper en matériel, et font appel à leurs constructeurs nationaux pour développer des véhicules spécifiques. En Tchécoslovaquie, les forces militaires prennent notamment des Tatra 57K, une voiture de liaison conçue et fabriquée à partir de 1941 pour le compte de la Wehrmacht allemande, à partir de la Tatra 57 B, une voiture qui avait été lancée en 1938. Il s’agit d’une base ancienne, mais en 1946, faute de mieux, l’armée tchécoslovaque fait avec.

Skoda 1101 1946

La Skoda 1101 de 1946 prête sa base pour une version militaire

            En 1946, Škoda lance une nouvelle voiture pour le grand public, la 1101, qui est en réalité une Popular d’avant-guerre modernisée. Connaissant les besoins des militaires, Škoda  lance le projet d’une version militaire à l’automne 1946, le premier prototype est finalisé au printemps 1947 puis transmis à l’Institut Technique de l’Armée qui l’évalua. La 1101 VO, tout en reprenant la base mécanique de la 1101, adopte une carrosserie à la militaire, toute en acier : des ailes réduites à leur expression utilitaire, un toit en toile, un pare-brise rétractable, des portes plates qu’il est possible d’enlever… En bref, un erzatz de Jeep. Reste un défaut, la 1101 VO n’est pas un 4×4 mais une simple propulsion arrière, que Škoda  équipa de plus grandes roues permettant d’augmenter la garde au sol à 230mm, le tout pour lui permettre de rouler sur des chemins accidentés.

                 Le châssis, tout comme le moteur, provient de la 1101 de série, il s’équipe d’une suspension indépendante pour les quatre roues. Le moteur est un quatre cylindres refroidi par eau, de 1.089cm3 pour 32Ch, il est accolé à une boite manuelle à quatre rapports. On note une consommation de 9,5 litres aux 100km sur route goudronnée, de 12 à 14 litres sur chemin.  Avec une base de voiture populaire, la 1101 VO est facile à produire, l’entretien peut se faire sans difficultés et les pièces restent largement disponibles. C’est l’un des atouts de cette voiture que l’armée commande rapidement, espérant avoir les dix premières voitures courant décembre 1947 puis douze voitures par mois jusqu’à fin avril 1948. En réalité, l’industrialisation de cette voiture pris du retard : en décembre 1947, seul un second prototype est finalisé et envoyé en Yougoslavie, pays dont le ministre de la Défense a fait part de son vif intérêt pour le véhicule qui en commanda rapidement deux cent unités.

Skoda 1100 VO (4)

          La production du Škoda 1101 VO ne débute réellement qu’au premier trimestre 1948, les châssis sont produits en l’usine Škoda  de Mladá Boleslav, mais la carrosserie est sous traitée à la société Mělník Havlík. A la fin de l’année 1948, moins de six cents de ces voitures ont été produites, 72 pour l’armée Tchécoslovaque, le reste pour la Yougoslavie qui, après réception des deux cent premiers exemplaires, relança une commande de cinq cent unités. Les forces de sécurité Tchécoslovaque s’équipent également en Škoda 1101 VO. En 1949, la Škoda 1101 Vo devient 1101 P, quelques modifications permettent de lui donner de nouveau arguments : les deux fauteuils avant sont séparés, le dossier du passager peut se rabattre pour créer deux lits d’urgence. De 1949 à 1951, il fut produit 1.400 Škoda 1101 P chaque année, principalement  à destination de la Pologne, de la Hongrie, de la Roumanie et de la Bulgarie. En août 1951, la production de la 1101 P cesse sans qu’il n’y ait de véritable remplaçante, le bloc de l’Est décidant d’unifier ses armements, décide de faire concourir plusieurs propositions, parmi lesquels la Skoda 973