Archives du mot-clé Guy Duport

smalldup720

Duport 720 (1984)

          Producteur de voitures sans permis à moteur Diesel, le constructeur Duport se diversifie dans les années 1980 et sort de seul créneau des microcars. La Duport 720, dévoilée en 1984, tente de conquérir le marché des voitures de plage… 

Duport 720 (2)

            Depuis la fin des années 1970, le petit constructeur Duport (du nom de son fondateur, Guy Duport), œuvrant initialement dans le domaine des remontées mécaniques pour les sports d’hiver, se diversifie et propose des « microcars ». Cette activité permettait d’occuper ses ateliers dans les périodes creuses, Duport se distingue en utilisant des moteurs Diesel, une première en France sur ce segment, et rencontre un succès qui lui permet de pérenniser l’activité automobile et de diversifier sa gamme.

              En 1981, Duport lance la Parco, une microcar empruntant divers éléments à la Renault 14, lui conférant une esthétique soignée (pour une microcar). Mais aussi, en proposant la Parco en version quatre places, la voiture sort du registre des voitures sans permis puisqu’il faut une licence A1 ou un permis L4 pour la conduire. Un nouveau pas est franchi en 1984 avec la Duport 720, cette fois, Duport lance une véritable automobile dont le permis de conduire est obligatoire pour en prendre les commandes.

Duport 720 (1)

                  Presque sans surprise, la Duport 720 est une « voiture de plage« , un segment qui permet encore aux petits constructeurs de s’exprimer, et sur lequel les grands constructeurs, Renault avec sa Rodéo, Citroën avec sa Méhari, sont à la peine avec des produits anciens. Elle rejoint ainsi d’autres créations d’artisans, pour les plus connues, la JP4 de Car Systeme Style, ou la Grandin Dallas.

Duport 720 (3)

                  La Duport 720 est une véritable voiture de loisirs, elle s’équipe du moteur 2,0 litres de la Renault 20, en position centrale arrière, proposant 103Ch pour une vitesse maximale de 140km/h. La transmission est effectuée au travers d’une boite Renault à cinq rapports. La ligne est réalisée en polyester armé de fibres de verre, la Duport 720 affiche un look de baroudeur avec sa roue de secours intégrée dans le capot et ses flancs noirs. Dévoilée courant 1984, la Duport 720 ne fait pas une grande carrière et disparaît des écrans radars à peine présentée.

Sources
_"L'AutoJournal", éditions du 1er octobre 1977 (histoire de Duport) et 1er juillet 1984 (présentation de la Duport 720).
_ Plaquettes publicitaires du constructeur