zsmal

Une Citroën Traction vendue 612.400€

         Osenat vient de vendre ce Dimanche 15 Mars une très rare Citroën Traction 15/6 Cabriolet, dont seuls trois exemplaires ont été construits. Une voiture rare, et donc prisée, puisque depuis l’annonce de la vente de cette voiture, plusieurs acheteurs des quatre coin du monde se sont fait connaitre et ont fait des propositions d’achat avant même la vente. Si Osenat ne donnait pas d’estimation de cette voiture, des bruit de couloirs faisaient écho d’une côte se situant aux alentours des 500.000€.

          « Pas de regrets, j’adjuge à 612.400€ !  » Finalement, cette Traction 15/6 Cabriolet s’est vendue 612.400€ au terme d’une enchère très disputée. L’acheteur est français nous indique Jean-Pierre Osenat, le commissaire-priseur de cette vente. On peut donc se féliciter que cette rare pièce de l’histoire de Citroën reste en France.

       Avec ce résultat à 612.400€, cette vente signe un record pour une Citroën Traction, et peut-être même pour une Citroën tout court ! La rareté et l’exclusivité est à ce prix …

 

 

4 réflexions au sujet de « Une Citroën Traction vendue 612.400€ »

  1. J’ai connu, en effet, dans les années 75/76 le concessionnaire Citroën à Vernon ( Eure ) qui prétendait que la 15 cabriolet de sa collection était authentique. A l’époque, j’avais des doutes! Il possédait aussi un superbe cabriolet SM Chapron avec passages de roues en inox qui me « branchait » bien davantage que la 15 cabriolet. Il m’avait acheté ma 11 légère de 1948…uniquement pour les nombreux accessoires d’époque, car il avait une collection de Traction – entre autres – pléthorique!

  2. Bonsoir à tous
    Le plus important de l’histoire est son …..histoire, racontée dans le catalogue de la vente.
    Une dizaine de chassis avaient été construits avant la guerre et détruits, sauf 3 d’entr’eux par les bombarbements.
    Les 2 premiers sont construits et livrés avant la visite des fans d’Adolf, et le 3ème débuté en 39.
    Et il ne sera fini et livré qu’en 1946.
    Les noms des clients (illustres) sont cités dans le catalogue.
    Hervé

  3. est-ce que ce serait pas le cabriolet ayant appartenu à Dennys Joannon ancien concessionnaire à Vernon? Il était rouge aussi. Si c’est bien celui-là il a été remis en conformité avec les roues »Pilote » et les pare-chocs courbes. Car sur le livre « l’album de la Traction » de jacques Borgé et Nicolas Viasnoff, on le voit avec des roues »fil » et des pare-chocs rectilignes des dernières 15/6

Laisser un commentaire