Archives du mot-clé talbot samba

smalltalsamba

Talbot Samba Bahia (1985-1986)

          Quand nous sommes au milieu des années 1980, les mois de Talbot sont comptés. Pourtant, le service commercial du constructeur, filiale du groupe Peugeot-Citroën, se débat encore pour repousser l’inévitable en dévoilant une série limitée sur la base de la petite Samba, la Bahia. 

Talbot Samba Bahia (1)

           Après la folle décennie des années 1970 qui voit Peugeot racheter Citroën puis Chrysler Europe (dont Simca en France), le groupe Peugeot-Citroën vacille dans les années 1980, l’une des principales victime fut Talbot, l’ex Simca, qui disparait courant 1985, malgré une gamme totalement remaniée, dont le principal succès fut la Samba, une citadine qui recycle à merveille la base de la Peugeot 104 trois portes.

Talbot Samba Sympa (1)

La Samba Sympa ouvre la voie des séries limitées

              Le succès de la Talbot Samba est toutefois en demi-teinte, même si celle-ci dispose de versions phares comme la Cabriolet signée Pininfarina ou encore la version Rallye. Mais les clients ne sont pas là pour autant, ou du moins, pas autant qu’espéré, c’est pourquoi Talbot use des séries limitées à partir de 1984, initialement avec la Samba Sympa qui trouve rapidement sa clientèle, suivi l’année suivante par la Bahia, présentée au cours du second semestre 1984 (donc sur le millésime 1985).

Talbot Samba Bahia (3)

La Bahia ose une présentation inhabituelle pour son temps

                Pour la Bahia, Talbot reprend la finition de la Sympa et modifie la présentation, c’est ainsi que la Bahia se pare d’une teinte « Bleue Ming métallisée » et de liserés fuchsia, vert et bleu. La présentation extérieure est complétée par un monogramme autocollant « Bahia » sur le hayon, d’enjoliveurs couleur carrosserie et dotés des trois liserés de couleur, et d’un becquet sur le haut du hayon.

              Dans l’habitacle, c’est presque le luxe, les passagers peuvent profiter d’un toit ouvrant, d’une sellerie en tissu côtelé et de vitres teintées, les mieux lotis étant le conducteur et son passager qui bénéficient d’appuis-tête et d’une montre en quartz. La Bahia propose également le dégivrage et un essuie-glace pour la lunette arrière, de feux arrières de brouillard, et d’un volant sport emprunté à la Rallye.

Talbot Samba Bahia (2)

                    Pour la base mécanique, la Bahia reprend le moteur de la Simca LS, savoir un quatre cylindres en ligne de 1.124cm3 pour 50Ch, boite à cinq rapports pour une vitesse de pointe à 143km/h. Proposée au prix de 44.900 francs, la Bahia nécessite de débourser 4.000 francs de plus que la LS de base, pour une finition et une présentation améliorée. Inutile de le préciser, la Bahia fit rapidement les frais de l’abandon de la marque Talbot par Peugeot, malgré une intégration de la Bahia au sein de la gamme Samba pour le millésime 1986…