Archives du mot-clé porsche

smallpor356amro

Porsche 356 America Roadster (1952-1953)

            Les premiers pas de Porsche sur le marché américains sont marqués par la Porsche 356 America Roadster, une série produite à dizaine d’unités et prémices de la 356 Speedster qui apparaîtra deux ans plus tard… 

Porsche 356 America Roadster (2)

          Avant l’arrivée de la 356 Speedster, qui est certainement la version de la 356 la plus recherchée en raison de son esthétisme, il y eu un premier épisode en 1952 avec la 356 America Roadster. Derrière ce modèle, on retrouve un homme bien connu, Max Hoffman, importateur de véhicules européens exotiques aux Etats-Unis, d’origine autrichienne, installé sur le nouveau continent pendant la seconde guerre mondiale pour fuir la traque des juifs.

Porsche 356 America Roadster (1)

          En 1950, quand Max Hoffman apprend l’existence des Porsche 356, il en achète deux qu’il ramène aussi tôt aux Etats-Unis, il rencontra Ferry Porsche dans le cadre du salon de l’automobile de Paris de septembre 1950 et demande l’exclusivité sur l’importation des Porsche outre Atlantique. De 32 Porsche importées en 1951, Hoffman en écoule 283 en 1952 (soit pas loin de 20% de la production de Porsche), Hoffman devient alors un interlocuteur écouté par Porsche, et lorsque l’importateur demanda le développement d’une version pour les Etats-Unis, sa demande fut satisfaite.

Porsche 356 America Roadster (4)

               L’idée de Max Hoffman était de proposer aux américains une version plus accessible avec une carrosserie et un équipement réduits à leurs plus simple expression, une voiture découverte avec une capote symbolique qui pourrait trouver preneur en Californie ou en Floride. Aussi, cette version simpliste de la 356 pourrait convenir aux pilotes amateurs ou avertis, de quoi plaire à une grande partie de la clientèle en quête de véhicules atypiques.

           La Porsche 356 America Roadster est ainsi mise au point, il est fait appel au carrossier Heuer pour réaliser une carrosserie tout aluminium au dessin inédit, et surtout, avec soixante kilos de moins que le cabriolet. Pour le moteur, Porsche équipe l’America Roadster d’un 1500 S, dérivé du 1500 de série, développant 70Ch, offrant à la voiture un ratio poids-puissance de 8,7kg. Produite à seize unités seulement, la 356 America Roadster fait partie des plus rares des 356, une vie courte qui allait déboucher sur une autre version, la 356 Speedster qui fut disponible dès 1954…