Archives du mot-clé Pietro Frua

small204aut

Peugeot 204 Autobleu (1967)

            Lorsque Peugeot présente sa 204 en 1965, c’est une mini révolution du côté de Sochaux puisque la voiture sort de la philosophie de la marque. A la sortie des versions coupé et cabriolets de la 204, l’équipementier Autobleu décide de se relancer dans la conception d’une voiture sportive comme dans les années 1950, ainsi apparaît la 204 Autobleu… 

peugeot-204-autobleu-1

             En 1950, deux passionnés de sport automobile s’associent pour fonder la firme Autobleu, qui se spécialise dans la réalisation de tubulures pour la Renault 4CV afin d’augmenter ses performances. Mais le rêve des deux entrepreneurs, c’est de réaliser leur automobile, avec les succès de leurs accessoires, Autobleu peut sereinement envisager de réaliser un coupé sur base de Renault 4CV avec l’aide du carrossier Ghia. La 4CV Autobleu est ainsi présentée en 1954 et commercialisée dans la foulée, sans grande réussite. Ceci n’empêcha pas Autobleu de réaliser une Frégate coupé dans le même temps, mais cette version ne fut jamais proposée à la vente.

peugeot-204-autobleu-4

                 Après cette intermède de « constructeur automobile », Autobleu revient à la raison et mise sur son activité première, les accessoires automobiles, et propose de nombreuses pièces pour améliorer les performances des voitures françaises. Lors de la présentation de la Peugeot 204, l’idée de proposer une voiture personnalisée refait surface, Autobleu se met en quête des premiers exemplaires de 204 cabriolet lancé en 1967 pour le proposer à Pietro Frua pour le transformer en coupé fastback.

peugeot-204-autobleu-3

                Très rapidement, Pietro Frua répond à la demande de l’entreprise française, ce qui lui permet de dévoiler sa version de la 204 coupé lors du salon de Genève 1967 qui se tient début mars, alors que les premières 204 cabriolet sont livrée courant février 1967. La voiture se distingue par sa carrosserie ainsi que par ses double optiques rondes sur la face avant. La voiture n’est pas définitive, Frua décida d’apposer des bandes noires derrière le vitrage arrière quelques semaines plus tard; quant au hard-top, il avait été réalisé en plastique alors que la production devait s’effectuer avec un hard-top en métal pour être soudé sur la caisse.

peugeot-204-autobleu-2

                     Sous le capot, Autobleu équipe sa 204 coupé des éléments qu’il proposait en accessoire : carburateur Weber de 40, un échappement modifié, arbre à came et tubulures spéciales… l’ensemble propose 70Cv, soit 17Cv de plus que sur une 204 basique. Si les performances sont en hausse avec une pointe à 160km/h, mais la consommation d’essence aussi avec une moyenne à plus de 13 litres aux cent.

                    Proposée 1.590 francs de plus que le coupé 204 GT de série, la 204 Coupé GT Autobleu s’affichait à 13.680 francs et ne pouvait rivaliser avec la 204 Coupé proposée par Peugeot dont la ligne signée Pininfarina avec de sérieux arguments… Aussi, la 204 Coupé Autobleu était concurrencée par les équipements Autobleu eux-mêmes, équiper une 204 coupé de ces éléments permettait d’obtenir une voiture aussi puissante, rendant le hard-top inutile…  La 204 Autobleu quitta discrètement la scène automobile sans même avoir été commercialisée…