Archives du mot-clé Goliath GD 750

smallgoligd75

Goliath GD 750 (1949-1955)

           A la fin des années 1940, dans une Allemagne renaissante, des petits utilitaires à trois roues (ré)apparaissent, notamment chez Goliath, constructeur réputé en la matière, qui lance le GD 750 en 1949… 

GOLIATH GD750 (1)

           Goliath est un constructeur allemand fondé à la toute fin des années 1920, s’installant sur un marché spécifique des véhicules à moteur de moins de quatre roues et à la cylindrée inférieure à 200cm3, leur permettant d’être conduits sans permis. Dans les années 1930, Goliath devient un spécialiste des utilitaires à trois roues avec une excursion dans le monde de l’automobile avec la Pionier qui connait un petit succès de 1931 à 1934. Après la Seconde Guerre Mondiale, Goliath doit reconstruire son usine détruite et l’activité ne redémarre qu’en 1949 avec le modèle GD 750 dans un premier temps.

GOLIATH GD750 (4)

                La Goliath GD 750 est une fourgonnette à trois roues d’une charge utile de 750kg, mue par un moteur bicylindre à deux temps refroidi par eau, situé derrière la roue avant, et cubant 396cm3, il développe une puissance de 13 Ch pour une vitesse maximale à 55 km/h. La transmission s’effectue aux deux roues arrière par l’intermédiaire d’une boite à quatre rapports (il s’oppose en cela au Tempo qui était une traction). En option, le client pouvait opter pour un moteur de 494m3 développant 16Ch, améliorant le couple mais pas la vitesse maximale. Il est à noter que contrairement aux F200 et F400 d’avant-guerre, le GD 750 s’équipe d’un moteur construit par Goliath, mais développé par le bureau d’ingénierie INKA.

              Le Goliath GD 750 est commercialisé sous plusieurs variantes de carrosseries, au cours de la carrière de cet utilitaire, on en compta jusqu’à 26 : plateau, bétaillère, fourgon… Le châssis était lui-même disponible avec différentes longueurs d’empattement (2.950mm ou 3.350mm), de longueurs (4.410mm, 4.660mm, 5.160mm) et de largueurs (1.720mm, 1.770mm, 1.929mm et 2.020mm). Le poids à vide se situe quant à lui entre 695 et 810kg selon la carrosserie choisie. Vendu avec un prix contenu (3.475 DM pour le plateau), le Goliath GD 750 connait un petit succès, notamment auprès des artisans et petits producteurs. Diverses options permettaient d’améliorer le véhicule : des freins hydrauliques pour 115 DM à partir de 1953, un chauffage moyennant 65 DM…

GOLIATH GD750 (2)

           Produit jusqu’en 1955, le Goliath GD 750 s’écoule à 30.093 unités, dont la plupart l’ont été en version plateau. Entre temps, Goliath développait sa gamme et se lançait à nouveau sur le marché de la voiture particulière avec une automobile à quatre roues. En 1951, pour démontrer la qualité de ses châssis, Goliath développa une voiture des records sur la base d’un GD 750 mais équipé du moteur de la voiture GP 700 et d’une carrosserie aérodynamique qui remporta plusieurs records sur l’autodrome de Linas-Montlhéry.