small924GTR

Porsche 924 Carrera GTR (1981)

            La Porsche 924 est l’enfant pauvre du constructeur allemand, boudée par les puristes car trop populaire et développée avec Volkswagen. Pour autant, la 924 ne manque pas d’atout et est la première Porsche a s’équiper du système transaxle, et surtout, des versions sportives sont lancées, comme la GTR produite à 17 exemplaires…

Porsche 924 Carrera GTR (2)

               Dans les années 1970, Porsche tente de sortir de la monoculture 911 et vise de nouveaux marché en développant de nouveaux produits. C’est ainsi qu’apparaît la 924, cette voiture était voulue par Porsche pour élargir sa gamme vers le bas, mais également par Volkswagen qui sortait de la culture du moteur à plat. Volkswagen se retira du projet alors qu’il était bien avancé, Porsche récupère les parts de son partenaire pour lancer la voiture sous son seul blason, tout en pouvant piocher dans la banque de pièces VW et utiliser une usine du groupe Volkswagen.

Porsche 924 Carrera GTR (4)

             La 924 avait de nombreux atouts pour elle, une conception innovante avec l’architecture transaxle (moteur à l’avant, boite de vitesse à l’arrière), une aérodynamique travaillée, quatre personnes peuvent prendre place à son bord. Mais pour les puristes, la 924 est un affront : la voiture est avare en chevaux et se trouve incapable de tenir tête à la 911. Mais la Porsche 924 va tenter de redorer son blason en compétition…

Porsche 924 Carrera GTR (5)

                  L’une des directions prises par Porsche fut les courses d’endurance et modifie sa 924 pour lui faire intégrer le Groupe 3. Pour cela, les instances sportives imposent un minimum de production civile, pour ce Groupe 3, c’est 400 exemplaires minimum. C’est ainsi que Porsche commercialise à partir de 1980 la 924 Carrera GT, le modèle est attractif avec une puissance de 210Cv et un kit carrosserie qui rend la 924 plus agressive.

               Porsche vise ainsi un engagement pour l’édition 1980 des 24 heures du Mans avec la version de compétition, la 924 Carrera GTR. Hélas, les 400 exemplaires requis pour l’homologation ne sont pas terminés avant l’épreuve mancelle, l’ACO accepte toutefois la 924 en catégorie GTP, la voiture doit s’équiper d’un moteur de moins de 3,0 litres, c’est le 2,0 litres turbocompressée d’une puissance à 320Cv qui est engagé. Les trois Porsche 924 GTP engagées aux 24 heures du Mans terminent la course, le meilleur d’entre eux se classe sixième ! La relève des Porsche 934 et 935 est assurée.

Porsche 924 Carrera GTR (1)

               C’est à partir de 1981 que l’on parle de la 924 Carrera GTR, cette version complète l’armada de Porsche aux côtés des 924 GTP qui sont engagés une nouvelle fois. La 924 GTR s’équipe d’un moteur quatre cylindres en ligne cubant 1.984cm3, lequel s’installe à l’avant de la voiture, à l’instar des versions civiles. Une boite manuelle à cinq rapports est montée dans la voiture, le système de transmission est repris en grande partie aux Porsche 934 et 935. Avec son turbo, la 924 Carrera GTR développe pas moins de 380Cv ! 

Porsche 924 Carrera GTR (3)

          La Porsche 924 Carrera GTR a également fait l’objet d’une cure d’amaigrissement pour afficher seulement 930kg sur la balance, ce qui donne un rapport poids-puissances de 2,4 ! Pour arriver à ce résultat, Porsche a réalisé un travail d’allègement très poussé en mettant en oeuvre son expérience acquises avec les modèles précédents : portière et capot en aluminium, certains éléments aérodynamiques sont réalisés en fibre, le vitrage est réalisé en plexiglas à l’exception du pare-brise, réalisé en verre et aminci au maximum du possible… 

               Pour assurer la rigidité de la voiture, la 924 Carrera GTR se dote d’un arceau en aluminium ! Coté carrosserie, la voiture reçoit d’impressionnants élargisseurs d’ailes rendus nécessaires par l’élargissement des voies mais aussi de la monte de pneumatique.  Le freinage est assuré par quatre freins à disque, l’ensemble du système est repris à la Porsche 935 !

Porsche 924 Carrera GTR (6)

            Au final, la Porsche 924 Carrera GTR a été construite à 17 exemplaires, une partie fut utilisée par des écuries privées. Le palmarès de la voiture ne resta pas vierge longtemps, la 924 Carrera GTR remporte le championnat IMSA 1981 en catégorie GTO, puis en catégorie GT en 1982.  Mais après la saison 1982, les 924 Carrera GTR sont arrêtées, Porsche décidant de se concentrer sur le développement de voitures de compétition à moteur central afin d’intégrer le groupe C…

Laisser un commentaire