smallamzdluccouprota

Mazda Luce Rotary Coupe R130 (1969-1972)

             Après une 110S Cosmo Sport qui fait date dans l’histoire de Mazda, le constructeur nippon lance en 1969 un nouveau coupé à moteur rotatif, la Luce Rotary Coupé (ou R130) dont la destiné fut la même sur le plan commercial, mais rapidement oubliée des mémoires … 

Mazda Luce coupe (2)

            En 1967, Mazda présente lors du salon de Tokyo le prototype RX87, un concept-car de coupé haut de gamme dont le dessin, signé par Bertone (lire aussi : Bertone), n’est pas sans rappeler la Fiat Dino Coupé de la même époque. Le design est futuriste pour l’époque, le concept-car est toutefois eclipsé par la Mazda 110S Cosmo Sport (lire aussi : Mazda 110S Cosmo Sport) dont la commercialisation débute avec quatre années d’attentes. La voiture annonce toutefois l’arrivée prochaine d’un coupé dans le haut de gamme Mazda, alors mené par la berline Luce.

Mazda RX87 (1)

Prototype Mazda RX87 (1967)

            Du prototype à la commercialisation, il faudra attendre deux années, la version civile de la RX87 est dévoilée lors du salon de Tokyo 1969. Outre sa ligne élégante, la Mazda Luce Rotary Coupé se distingue de la concurrence par sa mécanique, le 13A, un bi-rotor de deux fois 654cm3 pour une puissance totale de 126Ch (SAE), capable d’offrir une vitesse de pointe à 190km/h (la berline Luce ne s’équipait que d’un « banal » quatre cylindres en ligne). Mais ce n’est pas tout, sur le plan technique, la Luce Rotary Coupé embarque plusieurs premières pour la marque nippone : la traction avant, les quatre roues indépendantes…

Mazda Luce coupe (3)

            Haut de gamme oblige, la Mazda Luce Rotary ne vise pas de grands volumes de ventes, mais sa commercialisation fut limitée par son moteur : si le rotatif devenait la signature de la marque,  sa fiabilité n’était toujours pas au point et l’image des premiers rotatifs avait de quoi refroidir la clientèle. Aussi, le marché nippon, trop étroit, pousse Mazda à trouver une clientèle à l’export et vise les Etats-Unis, où le rôle assigné à la voiture était de faire du volume, sans pour autant disposer des moyens nécessaires, notamment en matière de publicité. Notons qu’à l’export, la voiture était appelée Mazda R130.

Mazda Luce coupe (1)

          La Mazda Luce Rotary Coupe ne fut commercialisée que jusqu’en 1972, le nombre d’exemplaires produits ne dépasse pas les 1.000 unités. La voiture est un concentré de technologies qu’expérimente Mazda, certains choix n’auront pas de descendance comme l’architecture du moteur. Ainsi, la Luce Rotary coupé, à l’instar de la 110 Cosmo Sport, peut se voir comme une expérimentation auprès du grand public…

Une réflexion au sujet de « Mazda Luce Rotary Coupe R130 (1969-1972) »

  1. Ce n’est pas la plus connue des mazda à moteur wankel, je ne la connaissais pas pourtant je me suis passionné pour ces voitures rotatives en particulier les rx-7 que j’ai pu avoir.

Laisser un commentaire