MAN-MECCANICA

                 MAN-Meccanica est une société italienne fondée en 1967 par Antonio Maniero, qui reprend la suite de l’ancienne « Meccanica Maniero », une entreprise familiale qui participa à la mécanisation de l’agriculture. Dans les années 1960, Maniero cherche une diversification dans l’automobile, en 1967, Meccanica Maniero présente une sportive, la GT 4700 lors du salon de Genève, sans lendemain. Maniero réalise également une version tout-terrain sur la base d’un Alfa-Romeo A38n, lui-même décliné du Saviem SG4. C’est pour commercialiser des petits camions tout-terrain qu’est fondée MAN-Meccanica (qui n’a aucun lien avec l’allemand MAN), une activité qui s’appuie d’une usine à Masera Di Padova, proche de Padoue, avec peut-être l’idée de proposer une alternative à l’Unimog de Mercedes. MAN-Meccanica produit alors ses propres essieux, le reste du camion est inchangé. Les modèles s’appelaient MM A38 4×4 (base Alfa Romeo) ou MM SG4 4×4 (base Saviem).

Un Alfa Romeo A38 4×4 Maniero. Prémices de MAN-Meccanica

                   Avec ses premiers camions, MAN-Meccanica se fait une réputation en Italie, ses véhicules intègrent même le catalogue Alfa Romeo. Au cours des années 1970, MAN-Meccanica change de base avec l’arrêt des « Alfa Romeo Saviem » en 1975, l’entreprise passe alors chez Iveco-Fiat pour travailler avec des moteurs Diesel Fiat de 88 à 178Ch et la cabine Zeta. La gamme se compose de trois modèles, MM F65, MM F85 et MM F95, et des poids total passant de 6,5 tonnes à 18 tonnes. Malgré des qualités indéniables, la production de MAN-Meccanica se voit rapidement concurrencé par Iveco qui comporte plusieurs camions tout-terrain dans sa gamme, notamment les 80-16 et 80-17 qui connaitrons un certain succès dans les années 1980.

                 A la fin des années 1980, la gamme MAN-Meccanica récupère un moteur Volvo de 180Ch, qui complète l’offre des moteurs Iveco. Lors de la présentation du MM 200 Turbo 4×4, l’entreprise troque la cabine Zeta pour la « cabine Club des Quatre« , fournie par Renault Véhicules Industriels qui est l’un des derniers à l’utiliser. La production des camions MAN-Meccacina perdure jusqu’en 2000, avec une clientèle majoritairement publique (pompiers, communes, chemin de fer…). Dès lors, MAN-Meccanica cesse la production de camions, demeure une activité d’ingénierie pour créer des véhicules spécifiques, à la demande de clients.

1 réflexion sur « MAN-MECCANICA »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.