smallax

La page de la Citroën AX

             Présentée en 1986, la Citroën AX vient prendre la place des Citroën Visa, Axel et autres LNA. L’AX est une voiture moderne lors de son lancement, avec une carrosserie aérodynamique, fruit de nombreuses études dans la réduction de carburant. L’AX fut commercialisée jusqu’en 1999 et est un important succès commercial pour Citroën avec plus de 2,5 millions d’unités écoulées…

_________
Liste des articles 

Citroën AX Sport (5)Citroën AX Sport (1987-1991)
A l’heure des GTI, Citroën prend le segment des petites sportives dans un tout autre sens afin de proposer une AX Sport au poids plume, permettant d’éviter de recourir à la course aux Chevaux.  Ainsi, l’AX Sport offre de très bonnes performances avec seulement 95Cv, et son prix bas en a fait une réussite sur le plan commercial… [en savoir plus...]

citroen AX Kway (1)Citroën AX Kway (1988)
Citroën et les séries limitées, voilà une longue histoire qui commence dès 1976 avec la 2CV Sport. La quasi totalité des modèles apparus ultérieurement ont eu des séries limitées. L’AX KWay en fait parti, c’est même une histoire de cobranding, permettant d’allier deux univers… [en savoir plus...]

2 réflexions au sujet de « La page de la Citroën AX »

  1. à la sortie de l’AX, en 1986, Citroën avait organisé une campagne publicitaire au cours de laquelle, il prêtait à qui le voulait une Citroën AX pendant 24h. J’avais eu en prêt une AX 11 RE (55 ch). A l’époque j’avais une Visa II Super X avec 65ch qui marchait déjà pas mal mais avec l’AX et ses moteurs TU plus modernes et sa légèreté on gagnait en vivacité ce qu’on perdait en confort par rapport à la visa. La voiture qu’on m’avait prêtée a vu la ligne d’échappement se détacher du collecteur (section carrée) ce qui m’a valu un contrôle de police à 2h du matin

    cette mésaventure ne m’a pas empêché d’avoir 2 AX par la suite… (14 TRS et Monpti)

    l’AX 14 TRS et ses 75ch était une véritable petite bombe déjà, au dessus il n’y a guère que la GT et la Sport… les GTi sont venues bien plus tard

    1. J’ai fait le chemin dans l’autre sens, puisque j’ai d’abord possédé une AX 11 RE, puis 2 Visa diesel. La Visa était en effet plus confortable. Mais l’AX était très vive. J’avais la version 4 vitesses, dont le dernier rapport était curieusement plus long que le 5ème de la boîte 5 optionnelle. Même topo pour la visa diesel d’ailleurs. De ce fait, la version 4 vitesses était un peu moins vive que la 5 vitesses, mais plus reposante (en fait moins fatigante) sur autoroute grâce à un régime moteur moindre à vitesse égale. Je faisais souvent Grenoble / Montpellier par autoroute à un bon 150 km/h. L’aérodynamisme était excellent (le record de la catégorie a l’époque), et cela combiné à un poids plume faisait que même dans ces conditions la consommation ne dépassait pas les 7 l/100. Le rapport volume intérieur / encombrement extérieur était également inbattable, et procurait une habitabilité tout à fait honnête malgré un format de poche. La direction était précise et jamais lourde (les pneus étaient très fins), et le compromis entre souplesse et maintien en virage offert par la suspension plutôt correct. En revanche, l’AX avait été conçue avec une obsession de légerté. Si les performances et la consommation en profitaient, l’agrément en souffrait beaucoup : grincements multiples du mobilier, bruit infernal (moteur, air…), impression de « quincaille » à tous les étages… Mais en définitive, la fiabilité était tres bonne, et cette auto était globalement une agréable compagnie.

Laisser un commentaire