Humber FWD Heavy Utility (1941-1945)

              Pendant la Seconde Guerre Mondiale, l’armée britannique doit reconstituer sa flotte de véhicules après la retraite de Dunkerque. Elle demande notamment une véhicule à quatre roues motrices pour équiper son Etat-Major, nait ainsi la Humber FWD Heavy Utility, seule voiture tout-terrain totalement britannique d’alors…

            Le 03 septembre 1939, le Royaume-Uni et la France déclarent la guerre à l’Allemagne, l’armée britannique s’était majoritairement tournée vers la mécanisation dans les années 1930 et comptait alors plus de 85.000 véhicules motorisés allant de la motocyclette aux tanks, soit 15.000 unités de plus que l’armée française à la même époque. Un quantité importante de matériel fut envoyé en Europe continentale mais l’armée britannique perd des dizaines de milliers de véhicules lors de la retraite de Dunkerque en mai et juin 1940. Il est nécessaire de reconstituer la flotte de véhicules, pour les officiers supérieurs, on décide d’opter pour des berlines Humber Snipe Mk2 ou encore des Ford WOA2. Il n’existait alors aucun véhicule à quatre roues motrices sur ce segment, pour autant, l’armée britannique en fait la demande aux constructeurs nationaux.

            Humber, qui fait partie du groupe Rootes, décide de répondre à cette demande, en réalisant un châssis à double longeron avec entretoise centrale, qui s’équipe d’un moteur six cylindres de quatre litres de cylindrée pour 85Ch issu de la Super Snipe civile. Pour la transmission, Humber remploie la boîte de vitesses manuelle à quatre rapports de la Super Snipe et monte derrière une boîte de transfert permettant d’utiliser le véhicule en 4X2 (propulsion) sur route et en 4×4 sur terrain difficile. Ce châssis, que l’armée britannique classe dans la catégorie des 8 CWT (406kg de charge utile), permet de réaliser plusieurs véhicules parmi lesquelle le blindé léger de reconnaissance Mk IIIA, des ambulances, mais également le Heavy Utility dit « FWD » objet du présent article.

          Le Humber FWD est destiné aux officiers de haut rang, la voiture s’habille d’une caisse dont la structure est réalisée en bois de frêne sur laquelle prennent place des panneaux de carrosserie en acier. La caisse est réalisée de sorte à favoriser l’espace intérieur, il s’agit de transporter un petit Etat-Major avec son matériel, cet espace doit être modulable pour se transformer en espace de travail avec une table, des lampes et d’épais rideaux aux fenêtres pour assurer un black-out. A cette fin, l’arrière du Humber FWD se dote d’un hayon s’ouvrant en deux parties, une partie vers le bas et la lunette vers le haut. Autant que de besoin, l’espace de chargement permet de convertir le véhicule en une ambulance. Principalement fourni avec une caisse fermée, le Humber FWD peut être livré avec une carrosserie sans toit pour les régions chaudes de l’Empire britannique, le Humber FWD fut produit jusqu’en 1945.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.