smallgreml

AMC Gremlin (1970-1978)

           Au début des années 1970, les constructeurs américains commencent à produire des petites voitures pour tenter de concurrencer la Volkswagen Coccinelle mais aussi pour contrer l’arrivée des voitures japonaises. C’est ainsi que naît la catégorie des subcompacts avec, entre autre, l’AMC Gremlin.

AMC Gremlin (1)

           Chez AMC, l’idée d’une petite voiture émerge en 1966 en tronquant l’arrière d’une berline, l’idée originelle était de sortir une version raccourcie de l’AMC Javelin. Ce projet est le bienvenu d’autant que le marché américain s’intéressait aux petites voitures comme la Volkswagen Coccinelle pour en faire la seconde voiture des foyers, et l’offre américaine était pauvre, pour ne pas dire inexistante sur ce segment. Ainsi, la voie était libre pour les constructeurs japonais Toyota et Datsun, une situation insoutenable pour les fervents défenseurs du patriotisme économique.

            Heureusement, AMC comme Ford et Chevrolet préparaient leurs armes, le public a pu en avoir un avant-gout en 1968 lorsque AMC présente le prototype AMX-GT lors du salon de New-York. La première génération de voitures compactes américaine était en gestation, et c’est AMC qui allait dégainer le plus vite en présentant la Gremlin le 1er Avril 1970, six mois avant ses rivales américaines Ford Pinto et Chevrolet Vega.

AMC AMX-GT

            Si AMC a été le plus rapide à présenter une subcompact, c’est aussi parce que le quatrième constructeur américain n’avait pas les moyens de concevoir une voiture totalement nouvelle. Ainsi, la Gremlin a été développée à partir de l’AMC Hornet dont l’arrière a été tronqué pour avoir une longueur supérieure de 5cm par rapport à la Volkswagen Cox. Quant à la base, l’AMC Hornet, cette dernière était une berline compacte lancée en 1969 et rencontrait déjà un certain succès. Par ailleurs, ce partage de base permettait de créer des économies dans le développement ainsi que dans la production de la voiture, mais en contrepartie, l’AMC Gremlin récupérait les six cylindres en ligne de la Hornet alors qu’un quatre cylindres aurait été plus pertinent sur ce segment.

AMC Gremlin X (4)

             Mais revenons à la présentation du modèle, la Gremlin se fait remarquer en signant l’arrivée des américains sur un créneau inexploité, elle l’est aussi par sa ligne atypique. Si l’avant de la voiture était sensiblement le même que la berline Hornet, l’arrière est très original avec un style très anguleux et une face arrière totalement plate descendante vers le sol. La voiture est ainsi reconnaissable aux premiers regards, une arme nécessaire pour affronter la Volkswagen Coccinelle. Mais surtout, face à la rivale allemande, la Gremlin propose un habitacle mieux travaillé et surtout, un véritable coffre car le moteur se situe à l’avant, permettant également de dégager un bel espace pour ses occupants.

AMC Gremlin (3)

              Proposée en deux versions lors de sa présentation, une Gremlin basique sans fauteuils arrières et à lunette arrière fixe pour un prix de 1.879$, il fallait débourser 1.959$ pour avoir l’autre version avec quatre places et une lunette ouvrante. Mais la Gremlin n’est pas sans reproche, son style décalé ne fera pas l’unanimité auprès de la clientèle et déjà, des interrogations sur le nom Gremlin se posent… Côté mécanique, on retrouve donc seulement des six cylindres en ligne lors du lancement, un 3,3 litres de 128Cv et un 3,8 litres de 145Cv. Aussi, AMC proposait une longue liste d’options au client qui faisait rapidement gonfler la note et permettant au constructeur faire encore plus de bénéfices.

AMC Gremlin (2)

               Pour la première année de commercialisation de la Gremlin, c’est 25.300 exemplaires qui ont été vendu. Sur le millésime 1971, la version « Gremlin X » apparaît, il s’agit d’une option à 300$ permettant de décorer la voiture avec des bandes latérales et de la doter de fauteuils type baquets et de pneumatiques Goodyear. En bref, il s’agit de donner une apparence sportive à la voiture, une recette qui marche puisque malgré son prix, l’option Gremlin X est l’une des plus populaires. Côté moteurs, le 3,3 litres est abandonné, c’est désormais un 4,2 litres qui chapeaute la gamme avec ses 150Cv, le 3,8 litres est quant à lui maintenu mais en perdant 10Cv. Cette année, c’est 53.480 Gremlin qui sont vendues, confirmant la bonne performance du modèle.

AMC Gremlin X (2)

               En 1972, AMC pète les plombs et intègre un V8 de 5,0 litres sous le capot de la Gremlin, celui-ci développe en revanche 150Cv. De quoi faire de la Gremlin une petite muscle car dont le ticket se monnaye 2.200$. Cette même année, AMC stoppe la production de la Gremlin deux places après seulement 3.017 exemplaires vendus depuis ses débuts; la gamme Gremlin se dote de pare-chocs peints avec la couleur de la carrosserie. Grâce à ces efforts, AMC écoule 61.717 Gremlin en 1972.

AMC Gremlin (4)

           Pour le millésime 1973, AMC renforce les pare-chocs de la Gremlin pour répondre à la réglementation en matière de chocs avec des piétons, d’autres petites évolutions sont apportées à la voiture, dont les ventes explosent cette année avec plus de 122.000 unités. En 1974, l’exploit est réitéré avec 171.128 exemplaires commercialisés, la Gremlin cette année reçoit un nouvel avant, de nouveaux pare-chocs ainsi qu’un nouvel échappement pour répondre aux normes environnementales.

AMC Gremlin X (3)

              En 1975, la Gremlin reçoit un allumage électronique mais les ventes sont en chute libre avec 56.011 exemplaires. Pour sa défense, la Gremlin commençait à avoir un certain âge et la nouvelle AMC Pacer (lire aussi : AMC Pacer) et son design encore plus extravagant prenait le relais. La Gremlin reste toutefois au catalogue d’AMC jusqu’en 1978, les ventes atteignent 40.994 unités en 1976, 46.171 exemplaires en 1977 et 22.104 pour 1978. Plusieurs restylages sont opérés sur la face avant, le premier en 1976 mais celui de 1977 est encore plus radical et change l’aspect de la voiture, permettant sans doute le léger sursaut des ventes cette année là. En 1977, AMC propose également un quatre cylindres de 2,0 litres d’origine Volkswagen-Audi et utilisé sur la Porsche 924 !

AMC Gremlin X (1)

                 Au final, en neuf année de production, l’AMC Gremlin n’aura quasiment pas changé d’aspect et atteint une production de 671.475 exemplaires, une véritable réussite commerciale pour AMC. Lors de l’arrêt de la Gremlin, les ventes de la Pacer commençait déjà à redescendre, c’est donc l’AMC Spirit qui prend la relève…

Laisser un commentaire