smallA210

Alpine A210 (1966)

               Dès 1963, Alpine se lance dans l’aventure des 24 heures du Mans avec un prototype mis au point pour les courses d’endurance, la M63. Cette voiture servira de base aux développement des prototypes jusqu’en 1969 avec les A220. Entre les deux, différents modèles se sont illustrés en compétition, et notamment l’A210 dont sept exemplaires seront fabriqués entre 1966 et 1967.

Alpine A210 plan (1)

                 L’Alpine A210 est conçue pour une première participation aux 24 Heures du Mans 1966, elle est une évolution de l’Alpine M65 dont le châssis fut légèrement modifié. C’est surtout la carrosserie qui fut corrigée afin d’améliorer l’aérodynamique de la voiture.

             Côté moteur, c’est un quatre cylindres en ligne de 1.292cm3 qui se loge sous le capot, lequel fut développé par Gordini pour développer 135Ch. Celui-ci est accolé à une boite à cinq rapport, qui selon les courses et les châssis, était une boite d’origine Hewland ou Porsche. La boite de vitesses Hewland était plus performante et utilisée pour les courses de vitesses, tandis que la boite Porsche, plus fiable au détriment de la performance, était utilisée pour les courses d’endurance. A noter également que l’A210 pouvait être équipée d’un moteur plus petit, un quatre cylindres de 1 litre qui développait 115Ch, ce qui permettait Alpine de couvrir la catégorie des véhicule de 1,15Litres.

                 Lors des essais du Mans 1966, une A210 pilotée par Mauro Bianchi fait sensation : la voiture franchit la cap des 200km/h de moyenne avec son moteur 1300, une première pour une voiture 100% française. Aux 24 heures du Mans 1966, Alpine engage pas moins de six A210, avec toute la panoplie développée. Quatre de ces prototypes rallieront l’arrivée, Alpine signant un triplé dans la catégorie des prototypes de moins de 1,3 litres de cylindrée. Au classement général, ces quatre voitures occupent les 9, 10, 11 et 12ème place. En revanche, l’A210 qui embarquait le moteur 1 litres abandonne après avoir couvert 118 tours. Cette même année, Alpine remporte également le prix de l’Indice Énergétique.

               Pour finir la saison 1966, les A210 sont engagées sur diverses courses d’endurances, notons quelques résultats marquant comme aux 500km de Spa où les A210 terminent neuvième et dixième, ou encore une quatrième place aux 1000km de Paris.

Alpine A210 1000km paris 1966  (1)

                En 1967, Alpine revient aux 24 heures du Mans avec sept A210, et concours cette année dans trois catégories : les 1 Litres, les 1,3 Litres ainsi que les 1,6 litres avec une A210 équipée d’un moteur de 1.470cm3 qui développait 165Ch. Cette année, les A210 1,3 litres réalisent le triplé dans leur catégorie, l’A210 1,5 litre remporte elle aussi sa catégorie, mais aucune A210 1 litre ne voit l’arrivée. En revanche, le prix de la performance énergétique échappe à l’écurie Alpine.

            Face à ces réussites, Alpine se sent désormais capable de combattre dans la catégorie reine des 24 heures du Mans et développe un moteur V8, celui-ci fut embarqué pour la première fois sur l’Alpine A211, laquelle ira effectuer quelques galops d’essais sur des courses d’endurance, avant d’être remplacée par l’Alpine A220 en 1968.

                  Malgré l’apparition de l’A220, Alpine aligne toujours les A210 aux 24 Heures du Mans 1968, avec cinq exemplaires au départ cette année là, et toujours dans les trois mêmes catégories que l’année précédente. Alpine signe une nouvelle fois le triplé dans la catégorie 1,3 Litres, ainsi qu’une victoire de catégorie dans la catégorie 1 litres. En revanche, l’Alpine A210 équipée du moteur 1,5 litres ne peux pas être bien classé puisque la catégorie des 1,6 litres a été fusionnée avec celle des 2,0 litres. Lors de cette édition, l’Alpine A210 remporte également le prix de la Performance et le prix de l’efficacité énergétique.

                    Sur ce même élan, quatre Alpine A210 furent engagés aux 24 heures du Mans 1969, cette année, seule une A210 voit l’arrivée, celle équipée du moteur 1,0 Litres, qui fini 12ème au classement général, et en empochant par la même occasion le prix de la performance.

Alpine A210 (2)

Laisser un commentaire