z.small

Ces voitures qui entrent dans la Collection en 2015

C’est un dogme de la loi, une voiture, pour entrer dans la catégorie « voiture de collection », doit avoir depuis 2009 au moins 30 ans. Mais bien loin de cette seule donnée administrative, une voiture ne rentre pas dans le monde de la voiture de collection par son seul âge, d’autres y rentrent bien plus tôt par leur rareté, leur exclusivité, prestige parfois … Tandis que d’autres doivent attendre bien plus longtemps du fait d’une très grande production, d’une mauvaise image ou tout autre. Alors regardons, sur le seul plan administratif, quelles sont ces voitures qui auront trente ans en 2015 !

Alpine GTA / GTA Turbo

  

               Plus de 10 ans après l’A310, Alpine présente une nouvelle voiture en Septembre 1984 : la GTA. Avec son moteur V6, son habitacle bien équipé,  Renault place une voiture dans la catégorie des GT et complète son offre haut de gamme aux côtés des R25 et Espaces présentés en 1984. Les premières GTA sont commercialisées en Février 1984, tandis qu’en Septembre 1985, apparaît la GTA Turbo de 200CV. Malheureusement, l’Alpine GTA n’aura pas la carrière qu’elle aurait mérité, avec seulement 6.484 exemplaires …

               Bilan : La renommée d’Alpine, une voiture peu produite, déjà considérée comme une voiture de collection. A acheter rapidement, avant de voir les prix devenir prohibitifs, par ailleurs, la côte de la GTA augmente au fil des ans …

ALFA ROMEO 75

  Alfa Romeo 75 (7)

                Considérée comme l’une des dernières « vraies » Alfa Romeo, la 75 est présentée en 1985, mais sous ses lignes agressives, se cache une base vieillissante, celle de la Giulietta II, elle-même héritée de l’Alfetta. Les années 1980 sont difficiles pour le constructeur italien, qui doit se serrer la ceinture, mais avec la 75, Alfa Roméo s’en tire plutôt bien. La voiture est certes critiquée par la presse, mais s’en sort bien en ce qui concerne la commercialisation, puisque c’est plus de 330.000 unités qui furent écoulées jusqu’en 1993. [En savoir plus sur l'Alfa 75...]

                Bilan : Encore considérée comme un Youngtimer, l’Alfa Romeo 75 a son groupe de fans, une voiture qui a encore de l’avenir et qui, pour sûr, fera une très bonne voiture de collection. Malheureusement, la 75 pâtit encore d’une image floue, beaucoup d’exemplaires ont subit les affres du tuning, d’autres sont dans des états plus ou moins flatteurs… Quand à la côte, elle est encore accessible, mais les beaux exemplaires s’envolent … il faut dire qu’ils se font rares, aussi !

BENTLEY TURBO R

  

           Bentley a longtemps vécu dans l’ombre de son propriétaire, Rolls-Royce, au point de se demander de l’utilité de cette seconde marque. En 1985, Bentley va oser, une berline de luxe couplée à des performances sportives : la Bentley Turbo R ! Le pari est osé, mais la sauce prend, 7.230 exemplaires vendus en 12 ans.

           Bilan :  Voiture luxueuse et sportive, sans oublier exclusive, la Bentley Turbo R peut d’ores et déjà se classer dans la catégorie des voitures de collection. Quant à sa côte, elle est encore en adéquation avec le standing de la voiture, comptez entre 20 et 30.000€ pour un exemplaire. Quant à l’avenir du modèle, l’histoire retiendra sans doute que ce modèle a permis la renaissance de Bentley.

BMW E30 CABRIOLET

  

            Fin 1985, BMW présente la version cabriolet de sa petite berline, la série 3, une version qui était attendue, puisque auparavant, c’est le carrossier Baur qui se chargeait de modifier les E30 en cabriolet. Cette carrosserie usine a connu un certain succès auprès de la clientèle, et ne sera plus abandonnée sur les autres générations de Série 3.

                Bilan : La BMW E30 est une voiture en pleine évolution, elle qui est passé en quelques années du stade de voiture oubliée à l’une des youngtimers les plus en vogue, à n’en pas douter, elle sera dans les années à venir une voiture prisée dans le monde de la voiture de collection. Quand à la version cabriolet, la côte est déjà élevée, signe de l’intérêt porté sur cette variante !

CADILLAC DEVILLE (12ème génération)

    

              C’est à la toute fin du printemps 1984 que cette voiture fut présentée, pour une commercialisation en 1985. Les années 1980 n’auront pas été joyeuses pour l’industrie automobile américaine, les voitures voient leurs dimensions diminuer sans cesse depuis les chocs pétroliers, donnant des formes plus ou moins joyeuses, mais la Deville s’en sort plutôt bien niveau carrosserie. Côté motorisation, les chiffres restent toutefois encore surprenant vu de se côté de l’Atlantique, des V8 de plus de 4 litres équipent ces voitures.

               Bilan : Les américaines ont leur fans de ce côté de l’Atlantique, mais les voitures des années 1980 les intéresseront-ils ? Les voitures sur le marché sont rares, et les prix sont bas, preuve sans doute d’un manque d’engouement … Quant à l’import de telles voiture, le prix du transport s’avère prohibitif par rapport à la côte actuelle …

CITROEN BX SPORT

    Citroen BX Sport (7)

             La Citroën BX, une voiture qui fait couler beaucoup d’encre, ne serait-ce que par sa carrosserie, qui rebute certains, en attire d’autres… Sortie en 1982, Citroën va donner les moyens de faire vivre la gamme BX, et lui octroyer des préparations afin de devenir Sportive. La BX Sport, présentée en 1985, est la première d’entre elle, et s’équipe d’un kit carrosserie spécifique. Quant à la dénomination « sport », celle-ci n’est pas usurpée, les performances de la voiture étant surprenantes ! [en savoir plus sur la BX Sport...]

             Bilan : Version anecdotique et peu connue de la BX, la « Sport » a de quoi plaire, bien loin des préjugés négatifs qui collent à la peau de la BX. La mécanique de la BX Sport reste toutefois pointilleuse dans ses réglages, l’entretien de l’hydraulique n’est pas des plus simples, mais voilà une voiture avec du tempérament. Quant à la côte, on trouve un peu de tout et n’importe quoi, mais attention à l’état !

CITROEN BX 4TC

  

              Avec le succès rencontré par Peugeot en Rallye, et le Groupe B est qui est en vogue, nombre de constructeurs vont se lancer à l’assaut du championnat du monde des rallyes. Citroën aussi, la marque tente de dynamiser son image, et en même temps qu’apparaissent les versions sportives de la BX, quoi de mieux d’engager la BX en rallye ? La transformation est stupéfiante, la BX devient 4 TC et se dote d’une gueule d’enfer. Sans oublier les 200 exemplaires produits du côté de chez Heuliez pour l’homologation. Malheureusement, une petite poignée d’exemplaires trouveront preneur !

            Bilan : Véritable voiture de course, Groupe B oblige, la BX 4 TC est devenue intouchable, malgré un palmarès … resté vierge. Mais la rareté du véhicule, dont une grande partie de la production a été détruite par Citroën… Voiture de collection, la BX 4 TC l’est sans doute depuis quelques années déjà…

FERRARI 328

    

              Une Ferrari n’est-elle pas une voiture de collection dès sa sortie d’usine ? La 328 l’est peut être un peu plus vis à vis de sa courte existence, affichée quatre années au catalogue de Ferrari afin de faire le pont entre la 308 et la 348, et 7.500 unités sorties de Maranello. Pas besoin de bilan, l’écusson Ferrari et une petite décennie suffit pour faire entrer ces voitures dans l’univers de la voiture de collection.

FERRARI 412

  

             L’histoire de cette Ferrari est longue, présentée à l’origine, en 1972, en tant que 365 GT4 2+2, elle est la première Ferrari 2+2, et est à ce jour celle ayant eu la plus longue carrière : 17 ans. En 1985, la 365 GT4 +2+ était devenue entre temps Ferrari 400i, elle devient Ferrari 412 en 1985 avec quelques retouches esthétiques et quelques améliorations du côté moteur permettent de gagner 30cv.

              Bilan : Ferrari atypique et méconnue, la 412 ne fut produite qu’à 576 exemplaires, complétant une lignée qui au total, depuis la 356 GT4 2+2, ne dépasse pas les 2.900 exemplaires. Une voiture rare, mais pas si chère pour une Ferrari, comptez entre 20 et 30.000€. Bon, à ce prix, le look n’est peut-être pas au rendez-vous !

FIAT CROMA

    

           En 1985, Fiat présente sa nouvelle arme pour conquérir le marché des berlines haut de gamme : la Croma. Remplaçant l’Argenta dérivée de la Fiat 132, la Croma permet à Fiat de revenir dans la course, et signe l’abandon de la propulsion chez Fiat dans cette catégorie. Quant à la base, elle a été étudiée en commun avec Alfa Roméo, Lancia et Saab afin d’en diminuer les coûts. Produite jusqu’en 1996, c’est environ 480.000 unités qui furent produites.

             Bilan : Qu’il va être difficile pour la Croma de rentrer dans la catégorie des voitures de collection, l’image est totalement absente, une voiture oubliée, les exemplaires sur le marché sont très rares, et les premières générations demeurent totalement absentes. Et les prix affichés sont dérisoires et ne dépassent que rarement les 1.000€.

FORD RS200

  

           Véritable voiture de course, la Ford RS200 est une voiture produite à 200 exemplaires afin de permettre l’homologation en Groupe B. pas besoin d’en dire plus pour une voiture qui est déjà collector, et qui sans avoir eu d’important succès en rallye avec l’abandon des Groupe B, ces exemplaires dépassent les 100.000€ lors des transactions…

FORD SCORPIO

 

                 Prometteuse la Ford Scorpio, quand elle fut présentée en 1985, la presse ne s’y trompe pas et voit en cette voiture une importante rivale pour le segment des berlines routières, tout ceci est confirmé en 1986 avec le Prix européen de la voiture de l’année qu’elle remporte. Voulant marcher sur les plates bandes de Volvo, BMW, Audi ou encore Renault 25, la Scorpio n’aura cependant pas le succès escompté.

              Bilan : Voiture rare, la Scorpio l’est, mais les bas prix pratiqués nous prouvent le peu d’intérêt qui est suscité par cette voiture. Ceci dit, cela permet de rouler dans une voiture relativement confortable pour le prix d’une 4L, mais l’acceptation sur les rassemblement de voitures anciennes, ce ne sera pas pour tout de suite !

  JEEP COMANCHE

             introuvable en Europe, le Jeep Comanche n’a été commercialisé que sur le marché nord américain. Sa face avant ne nous y trompe pas, le Comanche est la version pick-up de la Jeep Cherokee, commercialisée en Europe par Renault. Rien de plus à dire dessus, un passionné sera-t-il tenté d’en importer un ? Pas sûr …

 

HONDA LEGEND

  

           La Honda Legend est une berline luxueuse développée par MG Rover. Mais durant les années 1980, les constructeurs japonnais essayant de pousser la porte du marché européen depuis des décennies, vont tenter la technique du cheval de Troie avec les constructeurs anglais. Quelques années plus tôt, Honda avait commercialisé un modèle sous la dénomination Triumph Acclaim, avec peu de succès toutefois. C’est ainsi que Honda va collaborer avec MG Rover pour concevoir ce modèle, et le distribuer en Europe.

             Bilan :  L’image de cette voiture est encore floue, et n’attire pas les foules. Certains passionnés de véhicules nippons commencent à s’y intéresser, mais cela reste une minorité de passionnés. L’avantage, des prix bas et une fiabilité hors du commun, mais là encore, c’est pas avec une Legend qu’on attirera les foules dans un rassemblement.

AUTOBIANCHI/LANCIA Y10

  Autobianchi Y10 Turbo (3)

           Née Autobianchi, elle finira Lancia, la Y10 était la remplaçante toute désignée de la célèbre A112 et reprenait la base de la Fiat Panda. Petite voiture, polyvalente, la Y10 rencontre d’importants succès en italie, en France, mais aussi au Japon. Cependant, l’image de la voiture sera perturbée par la confusion opérée, dès le début, entre les marques Lancia et Autobianchi. Le succès sera toutefois au rendez-vous, plus d’un million d’unités vendues jusqu’en 1995… [en savoir plus sur la Y10...]

             Bilan : Pas encore une voiture de collection, la Lancia Y10 devra encore patienter un peu aux abords des rassemblements;. En revanche, siglée Autobianchi, la Y10 présente un certain intérêt compte tenu de sa rareté. Mais c’est tout, pour le moment …

MAZDA 323

  

              Troisième génération de la Mazda 323, celle-ci fut la première à rencontrer un peu de succès sous nos latitudes. Mazda a aussi donné les moyens à cette voiture, plusieurs variantes de carrosseries dont un break, mais surtout des versions sportives dès 1986 qui permettent à Mazda de s’afficher aux côtés des plus grands dans le segment des GTI.

              Bilan : Il faudra attendre encore quelques années pour voire une Mazda 323 rentrer dans le monde des voitures de collection, mais d’ores et déjà, les versions sportives commencent à avoir leurs passionnés et à pointer le bout de leur nez dans les rassemblements.

OPEL KADETT CABRIOLET

                La voiture de l’année 1985, sortie en 1984, se voit déclinée courant 1985 en version cabriolet. La transformation de l’Opel Kadett est signée Bertone, et présentée en même temps que les variantes tri-corps et fourgonnette, qui ne seront en revanche commercialisées qu’en 1986. Pour en revenir au cabriolet, celle-ci connaîtra un succès d’estime avant de sombrer dans l’oubli…

              Bilan : Voiture oubliée, variante rare, l’Opel Kadett Cabriolet subit encore un déficit d’image, une voiture qui a mal vieillie et dont nombre d’exemplaires ont subit les affres du tuning. Peut-être cette version arrivera-t-elle a faire susciter un intérêt dans les années à venir, en tout cas, au niveau des côtes, ça commence à bouger …

PEUGEOT 309 

             La Peugeot 309 fut présentée en 1985, elle était la variante berline de la Peugeot 205, la légende veut que le projet 309 ait été à la base de le projet de la Talbot Arizona mais tel n’est pas réellement le cas, tout au mieux ces projets étaient croisés. Voiture un peu à part chez Peugeot, à commencer par son nom, qui est totalement à part dans la numérotation des Peugeot. Mais pour la 309, le succès est au rendez-vous, 1,6 millions d’exemplaires vendus, des versions sportives …

              Bilan :  La Peugeot 309 conserve une image très négative dans le monde de l’automobile, combien d’exemplaires ont fini leur vie dans des états rebutants, mais avec la mécanique qui était encore vaillante ? Reste que les versions GTI de la 309 sont d’ores et déjà collector, et les prix s’envolent, quant à la 309 de base, sans doute restera-t-elle oubliée …

PORSCHE 944 TURBO

  

             La Porsche 944 devait a terme remplacer la 911, pour l’aider dans cette quête, Porsche va lui octroyer quelques mécaniques dotés d’un Turbo à partir de Février 1985. Au programme, un châssis au top, et surtout, un moteur qui développe 220Cv, et capable de performances que seules les Ferrari Testarossa ou Lamborghini Countach pouvaient dépasser …

                  Bilan : Si la 944 n’a pas une bonne image auprès des passionnés de Porsche, sans doute la version Turbo saura reconquérir nombre de passionnés. Niveau côte, les prix sont encore accessibles, comptez entre 10.000 et 15.000€ en moyenne pour un exemplaire en bon état.

RENAULT SUPER5

     renault super5 TS (3)

             La remplaçante de la Renault 5, la « Supercinq », est présentée fin 1984, et commercialisée début 1985. C’est d’ailleurs au cours de cette année que la Super5 quatre portes est présentée. Commercialisée jusqu’en 1999, elle sera l’une des voitures emblématiques du paysage automobile français de la fin des années 1980, avec 3,4 millions d’unités… [en savoir plus sur la Supercinq...]

                Bilan : Pas encore voiture de collection, mais le statut de la Super5 pourrait vite changer, quand on voit la Renault 5 qui est passé en l’espace de quelques années du stade de voiture que personne ne voulait à celui de voiture de collection, sans doute la Super5 connaîtra le même sort dans les années à venir. En tout cas, les beaux modèles sont d’ores et déjà à conserver, et rapidement !

RENAULT SUPER5 GT TURBO

    

               Il n’aura pas fallu attendre longtemps après la sortie de la Super5 pour voir apparaître sa déclinaison sportive. Il faut dire, aussi, que le créneau des GTI connaissait un véritable boom, et que la Renault 5 Alpine Turbo était déjà dépassée. Pour combler son retard, Renault arrive avec la Super5 GTT, une voiture qui se démarque par ses choix techniques vis à vis de la concurrence : le Turbo. Même si elle n’arrivera pas à battre les reines du créneau, la GT Turbo marquera son époque.

             Bilan :  Voiture déjà mythique, la Super5 GT Turbo fait largement parti des voitures de collection, preuve en est, elles sont de plus en plus nombreuses sur les rassemblements. Passion oblige, la côte de la GT Turbo est déjà soutenue …

RENAULT EXPRESS 

  

             Citroën venant de remplacer son utilitaire par le C15, lequel a révolutionné le secteur des petites camionnettes, Renault se devait de répondre, ce sera l’Express. Reprenant l’avant et la base de la Super5, l’Express se dote des éléments qui avaient fait le succès de la Renault 4 Fourgonnette, dont le fameux girafon en option. Produit jusqu’en 1999, l’Express était l’un des véhicules incontournable de son secteur.

               Bilan : Il est toujours plus difficile de faire entrer un utilitaire dans la catégorie des véhicules de collection, encore plus quand ils ont été produit sur de longues périodes. L’express devra attendre de nombreuses années avant de devenir un véhicule de collection, un peu comme la Renault 4, à laquelle on lui a longtemps reproché d’être encore trop peu rare pour rentrer sur les rassemblements…

RENAULT ALLIANCE

  

             SI l’Alliance fut présentée en 1982 aux Etats-Unis, il faudra attendre 1985 pour la voir apparaître sans toit. Renault 9 américaine cabriolet, cette déclinaison ne sera hélas jamais proposée en France. Dommage, mais de nombreux passionnés réparent cet affront en important des Alliances cabriolet en France, mais leurs prix, quand elles sont sur le marché, restent élevés.

              Bilan : De part sa rareté, la Renault Alliance est une voiture méconnue, mais totalement acceptée dans l’univers des voitures de collection. Reste le plus difficile, en trouver une !

RENAULT 11 TURBO ZENDER

   Renault 11 zender (3)

             La gamme des sportives Renault s’agrandit dans les années 1980 avec de nombreux véhicules déclinés en version « Turbo ». En 1985, Renault offre à la R11 une préparation chez le préparateur allemand Zender. Châssis amélioré, kit carrosserie, le tout sur base d’une R11 trois portes avec un moteur Turbo. Cette série limité fut proposée à la vente à partir de Mai 1985 pour quelques centaines d’exemplaires seulement.. [en savoir plus sur la R11 Zender...]

            Bilan : Collector, la R11 Zender l’est déjà depuis quelques années déjà, les rares exemplaires encore survivant et en état d’origine s’échangent à des prix soutenus. Mais à n’en pas douter, cette voiture devrait atteindre d’autres sommets à l’avenir …

 SAAB 9000

  

               La SAAB 9000 est une routière développée conjointement avec Fiat, Lancia et Alfa Roméo en ce qui concerne la base, mais SAAB réussit à cacher l’origine de cette base avec une carrosserie dotée d’une forte personnalité. Mais comparativement aux « vraies » SAAB, il lui manque un petit quelque chose ! Néanmoins, la voiture reste une réussite avec plus de 500.000 exemplaires commercialisés.

Bilan : Excepté la marque Saab et sa fiabilité, la SAAB 9000 est une voiture encore peu intéressante, d’ailleurs, la plupart des passionnés de Saab lui préfèrent la 900i, avec une plus forte personnalité. Les prix demeurent donc bas pour ce modèle, de quoi rouler en Saab à moindre coût !

SEAT MALAGA

  

                Le début des années 1980 sont difficiles pour SEAT, après la rupture du contrat FIAT-SEAT, le marché espagnol s’ouvre à la concurrence, et la gamme du constructeur hispanique est dépassée… En attendant un accord avec Volkswagen, la marque survie avec l’Ibiza, et présente en 1985 la Malaga, une Seat Ronda tri-corps avec une face avant inspirée de l’Ibiza. Les ventes de cette voitures sont restées très anecdotiques.

                   Bilan : Voiture oubliée, la Seat Malaga ne fera pas tourner les têtes. Néanmoins, de part sa rareté et son inscription dans la liste des voitures disparues, sans doute pourra-t-elle rentrer sans encombre dans un rassemblement de voitures anciennes !

 

36 réflexions au sujet de « Ces voitures qui entrent dans la Collection en 2015 »

  1. bonjour , possesseur d une citroen ax 1,1 tre de 1988 bv 4 , 55 000 km au compteur , bientôt 30 ans deviendra t elle une voiture de collection , a comparaison des ax gt , sport et k way qui elle le son ,

  2. Bjrs ou se trouve le numéro du moteur d une autobianchi j en ai besion pour faire passer ma voiture en véhicule de collection A112B2 merci

  3. bjr j aimerai acheter une Renault 9 turbo a ma connaissance et j aimerai connaitre un peu plus sur ca cote de popularite au yeux des collectionneurs et ci ont trouve de la piece assez facilement aupres du club Renault 9 et 11 merci de me repondre robert

Laisser un commentaire