Archives du mot-clé VW

smallvwgolfcoun

Volkswagen Golf II Country (1990-1991)

               Pour commencer la décennie des années 1990, Volkswagen commence par surprendre sa clientèle en commercialisant une version tout-terrain de la Golf, le résultat donne une voiture atypique mais la clientèle ne fut pas au rendez-vous… 

VW Golf Country (3)

             Pour vous parler de la Golf Country, on revient au tout début des années 1990, à une époque où la mode des SUV n’a pas encore frappée, Volkswagen commercialise une Golf particulière sous la dénomination « Golf Country ». Avec sa garde au sol rehaussée, ses pare-chocs doublés de pares-buffle et sa roue de secours greffée sur le hayon, la Golf Country marque tout de suite sa finalité sans laisser planer le doute : le tout-terrain.

VW Golf Country (4)

           Si la commercialisation de la Golf Country démarre début 1990, son histoire débute quelques mois plus tôt, lors du salon de Genève 1989, Volkswagen y dévoile une Golf grimée en 4X4, la « Montana » qui reçoit un bon accueil par le public. Ce show-car, sans doute réalisé pour tester la demande, réussit sa cible, c’est donc logiquement qu’une Golf tout-terrain intègre les concessions Volkswagen dès janvier 1990. Elle faisait aussi partie d’une politique plus large qui visait à dynamiser la Golf II qui accuse déjà sept années au compteur.

VW Golf Country (1)

            Mais plus qu’une série limitée, la Golf Country est un véritable modèle à part et se veut être un véritable tout-terrain, Volkswagen n’hésite pas à faire appel à l’autrichien Steyr-Puch pour produire la voiture, du moins, transformer des Golf Synchro prélevées sur les chaînes Volkswagen en leur conférant un double châssis. Sa garde au sol de 18cm, ses protections lui permettre de franchir des guets de 30 à 40cm sans broncher.

VW Golf Country (5)

              Sous le capot, Volkswagen n’est pas avare avec la Country et lui offre le 1,8 litres issu de la Golf GTi, le moteur est toutefois revu et catalysé pour ne produire « que » 98 Ch. Certes, c’est 8Ch de plus que le 1,8 à carburateurs, mais le gain de puissance est à la peine pour mouvoir les 1.245kg de la Golf Country, les performances se rapprochent d’une Golf Diesel avec un 155km/h en vitesse de pointe et35,8 secondes pour le kilomètre départ arrêté. Mais qu’importe, la Country n’est pas faite pour cruiser sur les autoroutes, on vous a dit que sa vocation première, c’est le tout-terrain.

VW Golf Country Chrome Edition

             Dans l’habitable, la Golf Country n’offre pas de fioriture, Volkswagen reprend la finition de la basique Golf CL : exit les vitres électriques, la radio… Du rustique seulement. A l’extérieur, la Country offre des phares longue portée et peut se choisir en plusieurs teintes : vert, noir, bleu, gris, blanc ou rouge. Bref, la clientèle visée est d’abord celle de la campagne, celle qui pourrait s’offrir une Panda 4X4 mais qui aspirerait à une voiture plus « haut de gamme ». Reste un bémol, le prix de commercialisation est élevé, à 119.950 Francs la Golf Country en 1991, vous pouviez presque vous offrir une Golf GTI 16s…

VW Golf Country (2)

                Dès lors, la Golf Country n’atteindra jamais les chiffres de commercialisation espérés, Volkswagen tenta de rectifier le tir en 1991 avec une Golf Country Chrome Edition, une version haut de gamme avec sellerie cuir, toit ouvrant et jantes aluminium, sans plus de succès. En octobre 1991, la production de la Country cesse, elle fut lancée en avril 1990 et seulement 7.735 unités ont été produites, dont une grande partie resta sur les bras des concessionnaires Volkswagen jusqu’en 1992…