Archives du mot-clé Velam

smallvelre

Velam des Records (1957)

                  Si les Microcars ne sont pas  destinées à la compétition, le constructeur français Velam surprend tout le monde en 1957 en lançant sur la piste de Montlhéry une petite Velam recarrossée destinée à battre quelques records d’endurance dans sa catégorie… 

Velam Isetta record

               En 1955, la société VELAM lance une drôle de petite voiture sur le marché français, l’Isetta, dont la licence fut acquise quelques mois plus tôt auprès de l’italien Iso qui, en manque de ventes en Italie, cherche à rentabiliser sa microcar en cédant la licence à l’étranger (en Allemagne, BMW obtient la licence pour commercialiser la BMW Isetta qui participa au sauvetage de la marque : lire aussi : BMW Isetta). En France, la voiture y est commercialisée avec son moteur italien, un petit bicylindre de 236cm3 qui développe la puissance folle de 10,5Ch.

Velam des records (2)

              Avec de telles performances, la VELAM Isetta n’est certainement pas taillée pour la compétition, sauf éventuellement pour aller chercher quelques records de catégorie. Et ça tombe bien car dans ce domaine, il existe une catégorie des voitures dont le moteur est inférieur à 250cm3 sur lequel l’Isetta peut aller jouer. Pour tenter d’enrayer les ventes en baisse de la petite Isetta, les dirigeants de VELAM décident donc de lancer cette microcar où on ne l’attend pas : sur la piste de Montlhéry.  

Velam des records (1)

             Pour l’occasion, l’Isetta reçoit une carrosserie profilée réalisée de plaques d’aluminium rivetées sur une armature, éloignant la voiture de sa configuration d’origine, à l’exception de la base et de sa mécanique. la voiture est préparée au début de l’année 1957 et s’élance le 30 juillet 1957 sur l’anneau de Montlhéry, l’équipe est purement constituée de salariés de la maison Velam, les pilotes Avenel et Bianchi sont deux commerciaux de la marque choisis en fonction de leur gabarit. La voiture remporte sept records de classe, permettant de mettre en lumière la petite Isetta, la marque exposant même sa voiture de record au salon de l’automobile de Paris d’octobre 1957. Hélas, ces efforts ne permettent pas à la petite Isetta de voir ses ventes repartir à la hausse, le modèle terminant même sa carrière en 1958 faute de clients (lire aussi : Velam Isetta…)…