Archives du mot-clé peugeot 304

smallpeu304us

Peugeot 304 US (1970-1972)

             Poussé a tenter l’aventure américaine par le gouvernement français dès la fin des années 1950, Peugeot connait quelques succès d’estime sur le nouveau continent qui pousse les dirigeants de Sochaux à y rester, et même à élargir leur gamme vers le bas. Après les 403, 404 et 504, Peugeot tente d’importer sa 304 aux States…

peugeot-304-us-1

              A une époque où les dirigeants politiques n’étaient pas si incompétents que cela, les intérêts de la France passaient avant tout, certains gouvernement n’avaient pas peut de mettre la pression sur certaines entreprises pour faire entrer des devises dans l’hexagone. C’est le cas de Peugeot qui se voit contraint en 1958 d’exporter encore plus de voitures, si possible en visant le marché américain avec l’aide de la Régie Renault. Outre Atlantique, les productions sochalienne trouvent un public, la 403 fonctionne plutôt bien, la 404 lui emboîte le pas avec  20.000 exemplaires écoulés en 10 ans. Pas mal pour une firme française !

                  En 1968, Peugeot présente sa 504 en France, la voiture est disponible quelques mois après chez l’oncle Sam et connait de suite un important succès. Echaudé par cette réussite, les dirigeants de Peugeot pensent bon d’y envoyer la 304, après tout, cette voiture ressemble à la 504 et les petites voitures semblent réussir aux Etats-Unis, preuve en est du succès rencontré par la Volkswagen Cox, ou encore des ventes de la Simca 1000 qui, sans être un francs succès, s’écoulait à quelques milliers d’unités par ans aux Etats-Unis.

                La Peugeot 304 débarque donc aux Etats-Unis pour le millésime 1970 sous deux variantes de carrosserie, la berline nommée Sedan et le break « Station Wagon ». Pour ce marché, la 304 a subi quelques modifications avec des double optiques à l’avant, des catadioptres sur les ailes  et des feux totalement rouge pour répondre aux normes locales. Dans l’habitacle, Peugeot équipe les 304 américaines de la finition Super Luxe avec peu de changements, si ce n’est quelques détails comme les panneaux de porte ou les appuie-tête.

               Croyant aux chances du modèle, Peugeot mise sur de nombreuses publicités sur la 304 pour faire connaitre le modèle auprès du public. Hélas, les américains n’ont pas été réceptifs aux efforts de Peugeot qui, sur certains points, n’avait pas hésité à exagérer sur les qualités du modèle en le qualifiant de « Sport Car ». Au final, la Peugeot 304 US ne fut commercialisée jusqu’en 1972 et seulement 4.269 exemplaires ont trouvé preneur. Un échec que Peugeot impute à la taille trop petite de la voiture… Dommage, en persévérant, Peugeot aurait pu avoir une carrière identique aux constructeurs japonais aux USA…