Archives du mot-clé NSU

sml

NSU Autonova FAM (1965)

               Dans les années 1960, une bande de trois jeunes stylistes  - la Team Autonova – se font remarquer dans le monde de l’automobile et sont soutenus par le constructeur allemand NSU. Sur la base d’une Prinz 1000, ils ont la charge de concevoir des prototypes dont l’un d’entre eux fut la FAM, dévoilée en 1965…

NSU Autonova FAM (2)

                 Sans trop rentrer dans les détails de l’histoire de la Team Autonova, l’aventure de trois jeunes, Henner Werner, Pio Manzù et Michael Conrad commence en 1963 après avoir été lauréats du concours proposé par le magazine l’Année Automobile pour rhabiller le châssis d’une Austin Healey. Leur proposition est remarquée par le journaliste allemand Fritz Busch qui réussit à les convaincre de fonder la Team Autonova pour réaliser un coupé sportif populaire, le tout avec le soutien du constructeur NSU qui leur attribue une base, la NSU Prinz 1000, et des fonds pour mener à bien leur projet. Cela donne naissance au concept-car NSU Autonova GT dévoilé lors du salon de Francfort 1965.

NSU Autonova FAM (4)

                  Non content de réaliser une voiture avec le soutien d’un constructeur, qui sera d’ailleurs exposé sur le stand même de NSU, l’équipe d’Autonova réalise en parallèle une seconde étude, toujours sur une base NSU. Cette fois-ci, il n’est pas question de voiture sportive, mais d’étudier le concept de l’habitabilité en proposant des solutions innovantes.    Cette étude reçoit le soutient, outre de NSU, du constructeur Glas, et des équipementiers allemands Recaro, VDO et Boge. L’Autonova FAM était en gestation, avec l’objectif d’être dévoilée lors de ce même salon de Francfort 1965.

NSU Autonova FAM (3)

                  L’Autonova FAM exploite donc des solutions inattendues, elle prend la forme d’une voiture monocorps préfigurant le monospace donc le succès marqua les marchés européens à la fin des années 1980. D’autres solutions intéressantes sont utilisées, comme les fauteuils rabatables permettant de disposer un plancher de chargement plat avec un grand volume utile. La voiture reçoit aussi une transmission manuelle automatisée (sic!), des suspensions dont la hauteur est réglable, la direction est démultipliée afin de rendre aise une utilisation en milieu urbain. Enfin, notons le hayon arrière s’ouvrant en deux parties.

NSU Autonova FAM (5)

                  Côté mécanique, la FAM s’équipe d’un quatre cylindres en ligne provenant du constructeur GLAS, sans doute parce que ce moteur peut s’installer à l’avant de la voiture tout en disposant des arbres de transmission pour transmettre le mouvement aux roues arrières. Il s’agit d’un moteur de 1.281cm3 pour 60Ch qui permet d’emmener la FAM à 140km/h, aidé en cela par un poids plume conféré par la carrosserie en matériaux synthétiques. La voiture fut présentée lors du salon de Francfort 1965 sur le stand NSU, à défaut de remporter un prix de beauté, la voiture est remarquée pour son habitabilité alors que la voiture est moins longue qu’une Cox contemporaine. Hélas, ni NSU, ni Glas, pourtant repris par BMW, ne donna une suite commercial à la voiture. Question de mentalité peut-être, l’heure du Monospace n’était pas encore arrivée.