Archives du mot-clé Katar

smallkat2

SIFTT Katar 2000 (1988)

                 A la fin des années 1980, le marché français voit apparaitre des petits constructeurs qui tentent leur chance du côté des voitures ludiques. SIFTT, petit artisan ardéchois qui lance sa Katar en 1986 sur base de 2CV, se rêve de devenir constructeurs et avoir une gamme à proposer au public, c’est ainsi qu’est présentée la Katar 2000 en 1988… 

Katar 2000 (1)

             Dans la seconde partie des années 1980, le marché automobile français voit ses voitures de plage disparaître en l’espace de deux ans, Renault mettant un terme à la carrière commerciale de la Rodéo en 1986, suivi quelques mois plus tard par Citroën qui stoppe la Méhari (lire aussi : Citroën Méhari). Quand l’offre des grands constructeurs s’éteint, des petits artisans vont tenter leur chance et lancer leurs voitures ludiques, c’est le cas de Teilhol notamment qui lance deux voitures, la Tangara en 1987 (lire aussi : Teilhol Tangara) et la Théva l’année suivante. Plus tard, la société Mega tenta de prendre la place laissé vide par Teilhol à la suite de sa faillite.

Katar 2000 (4)

                 Si Teilhol est certainement le plus connu des artisans, il faut aussi regarder du côté de l’Ardèche où la société SIFTT (pour Société Industrielle Française du Tout-Terrain), crée en 1986, sur l’initiative de Jean-Luc Pontaillé et Bernard Lafanechère, lesquelles reprennent la licence de la transmission 4X4 développée par Marc Voisin. Ensemble, ils mettent au point un premier véhicule dérivé de la 2CV, qui donna naissance à la Katar, la commercialisation commence en 1987.

Katar 2000 (2)

               En 1988, la société SIFTT décide d’élargir sa gamme, outre la réalisation d’un Katar Diesel sur base d’Aro à mécanique Renault, SIFTT décide aussi de recarrosser un Citroën C15 : c’est la Katar 2000 dont le prototype est présenté en 1988 lors du salon de l’automobile de Paris. Avec cette voiture, SIFTT explore les possibilités offertes dans le monde de l’utilitaires, ce prototype permet d’embarquer 750kg de charge utile, mais surtout des charges volumineuses grâce à son toit dont la partie arrière est coulissante. Mais cette base aurait certainement pu servir à créer une voiture similaire à la Matra Rancho (lire aussi : Matra Rancho) et créer une concurrente à la Teilhol Théva (lire aussi : Teilhol Théva). Côté moteur, la Katar 2000 reprend le moteur Diesel de la C15, le quatre cylindres de 1769cm3 pour 60Ch.

Katar 2000 (3)

               La ligne du prototype Katar 2000 est réalisée par le Group Impact Design qui signe une carrosserie très différente du Citroën C15, bien que les lignes générales du véhicule restent identiques mais avec un look futuriste pour la Katar. Notons que l’avant est redessiné de façon à reprendre les optiques de la Citroën AX, la voiture remportant le prix du design français lors du salon de l’automobile 1988. Mais voilà, la voiture n’aurait pas eu le temps de rentrer en production, car en 1988, Citroën transfère la production des 2CV au Portugal, impose désormais des obligations de volume à SIFTT et augmente les frais de livraison. Pareil pour les C15 dont la production est réalisé en Espagne et qui aurait dû prêter sa base à la Katar 2000, face à ces conditions, SIFTT pense impossible à rentabiliser son projet…