Archives du mot-clé GTI

smallvwgolfgti

Volkswagen Golf I GTI (1975-1984)

            Nous sommes en septembre 1975, le salon automobile de Francfort ouvre ses portes permettant au public de contempler les nouveautés du marché, parmi lesquelles figurent une déclinaison sportive de la Volkswagen Golf : la GTI. Conçue comme une voiture de niche, la Golf GTI est devenue une voiture marquant son époque… 

volkswagen-golf-i-gti-1

                En lançant la Golf en 1974, Volkswagen change son fusil d’épaule et propose une voiture moderne rompant avec la monoculture du moteur à l’arrière qui, excepté sur quelques modèles comme la Cox, le Combi ou la Karmann Ghia, avait du mal à s’imposer sur tous les créneaux. La voiture s’impose rapidement aidée par sa ligne moderne signée Giugiaro et ses déclinaison à trois ou cinq portes.  Surtout, les ingénieurs de Volkswagen remarquent la bonne rigidité de la caisse de la Golf, ce qui laisse le champ libre à des déclinaisons sportives.

volkswagen-golf-i-gti-4

                   Le projet d’une Golf sportive démarre bien avant la commercialisation de la Golf, au cours des études de la voitures, quelques ingénieurs passionnés de sport mécanique planchent sur leurs heures libres sur un tel projet, tout d’abord avec un Scirocco (qui partage la base de la Golf) de 100Cv, refusé par la direction, avant de se tourner vers la Golf…  Sur cette base, les ingénieurs vont effectuer une greffe osée en récupérant le moteur de l’Audi 80 GTE, un quatre cylindres de 1600cm3, tout en n’oubliant pas de lui octroyer quelques chevaux supplémentaires.

volkswagen-golf-i-gti-7

                   A force de persuasion, la direction de Volkswagen se laisse tenter par ce projet qui ne coûte pas cher à industrialiser : une caisse qui existe déjà sans nécessiter de modifications notables, un moteur puisé dans la banque d’organes du groupe… Par conséquent, Volkswagen peut s’attarder à démarquer ce nouveau produit du reste de sa gamme, avec le blason GTI, mais aussi avec un filet rouge cernant la calandre, des élargisseurs d’ailes en plastique noir,  une jupe sur le pare-chocs avant et quelques pointes de noir mat sur la carrosserie.

volkswagen-golf-i-gti-5

                 La carrière de la Golf GTI était lancée fin 1975, les commerciaux la pensent alors comme une voiture de niche avec une estimation de 5.000 unités commercialisées sur le cycle de vie de la voiture. Mais avec des performances alléchantes, une habitabilité remarquable, et un prix d’attaque placé bas, la Golf GTI explose les scores, le carnet de commandes se remplit à vue d’œil.

volkswagen-golf-i-gti-6

                  Retournons sous le capot pour comprendre le principal atout de la voiture, le quatre cylindres de 1600cm3 se trouve alimenté par une injection Bosh K-Jetronic, accolé à une boite à quatre rapports, le tout proposant 110Cv pour une vitesse de pointe de 185km/h et en mettant 9,5 secondes pour passer la barre des 100km/h. La Golf GTI surpasse ses rivales, qu’elles s’appellent Renault 5 Alpine (lire aussi : R5 Alpine), Autobianchi A112 Abarth, Innoncenti De Tomaso… La GTi se paie même le luxe d’aller taquiner les coupés sportifs !

volkswagen-golf-i-gti-2

               Si la copie est bonne, la petite Volkswagen n’est pas parfaite et s’améliora en cours de carrière, tout d’abord en adoptant un embrayage plus gros et un radiateur d’huile sur le millésime 1978, c’est surtout l’arrivé d’une boite à cinq rapports qui réjouit la presse et les passionnés en 1979, faisant presque oublier le passage aux gros pare-chocs cette même année. Puis, en 1981, les feux arrières sont redessinés tandis que les phares à iode sont montés à l’avant, l’habitacle est corrigé avec nouveaux tableau de bord, volant et levier de vitesses.

volkswagen-golf-i-gti-pirelli-1

                 Pour ne pas se laisser distancer par la concurrence, Volkswagen concocte une Golf GTI à moteur 1800cm3 qui est commercialisée au cours de l’année 1983, la puissance passe à 112Cv mais le couple fait un bon en avant phénoménal. Sur le plan sportif, cette version 1800 n’amène rien de nouveau, à la grande déception du public. Mais les « bons pères de famille » peuvent s’en réjouir, d’autant que la GTI est désormais disponible en version cinq portes.

volkswagen-golf-i-gti-3

                 Si en 1984 Volkswagen propose la GTi dans deux variantes avec la « GTI Plus », la voiture est désormais concurrencée par une rivale aux dents longues : la Peugeot 205 GTI (lire aussi : 205 GTI). Volkswagen doit passer une nouvelle étape avec la Golf II GTI lancée en 1985, ce qui marque la fin de la très belle carrière de la Golf GTI première du nom, après 641.690 exemplaires commercialisés !