Archives du mot-clé Clan E

smallclancrus

Clan Crusader (1971-1974)

             La législation britannique aidant, nombre de constructeurs outre-Manche ont pu tenter de réaliser des voitures, très souvent en les proposant sous forme de kit. On retrouve ainsi pléthore de petits artisans constructeurs, comme Clan qui a tenté de proposer un coupé sur une base d’Hillman Imp… 

Clan Crusader (4)

             En 1969, un petit groupe d’ingénieurs de Lotus décident de se réunir pour réaliser leur propre voiture, ils créent ensemble une société nommée Clan et dirigée par Paul Haussauer. Cette petite équipe met au point un petit coupé nommé Crusader en reprenant la base de l’Hillman Imp (lire aussi : Hillman Imp), c’est à dire les trains roulants, les suspensions et sa mécanique. Le fondateur de Lotus, Collin Chapman, était apparemment au courant de ce projet mais n’y a pas vu une concurrente à ses produits.

Clan Crusader (3)

            La petite équipe reprend les préceptes de Lotus faisant du poids un ennemi à combattre, la nouvelle voiture reçoit une carrosserie en fibre de verre qui permet, outre un gain considérable sur le poids, une mise en oeuvre plus simple pour le jeune constructeur qu’était Clan. La caisse monocoque est développée par Brian Luff, l’un des pères de la Lotus 72, sur un dessin originel de John Frayling. La ligne de la Clan Crusader est plutôt atypique, avec des lignes très marquées et d’importantes optiques sur la face avant.

                La mécanique, comme on l’a dit ci-dessus, provient tout droit de l’Hillman Imp, à savoir un quatre cylindres en ligne de 875cm3, qui lui-même était dérivé du Coventry Climax FWMA modifié par le groupe Rootes. La boite de vitesses est également reprise sur l’Hillman Imp et permet à la Crusader de proposer quatre rapports. Cet ensemble mécanique développe 51Ch et permet à la Clan Crusader de revendiquer une pointe à 159km/h.

Clan Crusader (2)

                La voiture est rapidement mise au point, la production de manière artisanale est petit à petit envisagée et débute en juillet 1971, dans une usine toute neuve située à Washington dans le comté de Durham, édifiée avec des aides gouvernementales. La voiture est dans un premier temps proposée sous forme de kit pour bénéficier d’une fiscalité avantageuse, avant que Clan décide de réaliser le montage après un changement de législation. La voiture est alors proposée à 1400£ (1123£ en kit), elle et alors plus chèque qu’une Triumph GT6…

Clan Crusader (1)

                 D’autres ombres viennent s’ajouter au tableau de la Clan Crusader, le début des années 1970 rime avec la première crise pétrolière qui a mis à mal le secteur des voitures sportives, la fiscalité automobile changeante outre Manche déstabilise également le secteur, et Clan, petit constructeur, manque d’appuis financiers. Au final, Clan cesse ses activités en novembre 1973, quelques Crusader voient leur production finalisées en 1974 à partir de voitures incomplètes rachetées à la liquidation de la société. On compte ainsi 315 Clan Crusader produites.

               Lors de la liquidation, les moules de la Clan Crusader ont été rachetés par la Kaisis Motor Company, une entreprise chypriote qui ne pourra pas produire la voiture à cause de l’invasion de l’ile par la Turquie en 1974. Les moules changent de main en 1982 et partent Irlande où la production fut reprise par la société Clan Cars Ltd à Newtownard en Irlande du Nord. La société est menée par Peter McCandless propose une voiture en kit à 1.200£ (juste la carrosserie) ou une voiture montée à 10.000£.

Clan Car E

                    Ces Clan de seconde génération ne peuvent utiliser la dénomination Crusader, elles reçoivent le moteur de l’ancienne Hillman Imp dont la production a depuis été arrêté, dans sa version 998cm3; la voiture reçoit en outre des freins à disques issus de la MG B. La voiture est subtilement modernisée avec des phares rétractables, mais aussi des pare-chocs plus épais, des jantes 13 pouces recevant des pneus Pirelli P6, et un tableau de bord provenant de la Ford Fiesta. Proposée en deux version, la Clan E de 68Ch ou les Clan S de 78Ch, cette dernière affichant un 180km/h en pointe. Jusqu’en 1986, 120 voitures trouvent acquéreurs et 10 exemplaires ont été réalisés à destination de la compétition.

Clan Clover

                  En 1985, Clan Car a développé une version à moteur central, la Clan Cover, qui reprend les grandes lignes des Clan E et S avec un moteur Alfa Romeo. Mais ce modèle n’a pas eu le temps de vivre, en 1987, la société Clan Cars fait faillite, seule une vingtaine de Clover ont été produites. En 1984, un autre kit-car dérivé de la Clan Crusader original apparait, la McCoy, réalisée sur une base de Mini dont environ une centaine d’exemplaires ont été réalisés.