Archives du mot-clé Bosch

smallopegazol

« Opération Gas-Oil »

           Fin 1953, trois camions s’élancent de Paris pour un raid promotionnel en Afrique, 30.000km dont une traversée du Sahara, une opération à l’initiative de l’entreprise Lavalette-Bosch afin de promouvoir la fiabilité de ses équipements pour moteur Diesel… 

Lavalette-Bosh - publicite 1931

               Lavalette-Bosch est une entreprise française, initialement fondée par le Comte de Lavalette, qui se démarque en produisant dès les années 1900 des « magnéto-allumeurs » et tentait de concurrencer l’Allemand Bosch qui lui était souvent préféré. C’est seulement à partir de 1928 que Bosch prend une participation dans Lavalette et lui confie l’exclusivité de ses brevets et produits pour le marché français. On parle alors de Lavalette-Bosch, l’entreprise produit dès 1938 des équipements pour moteurs Diesel, entre autres.

berliet GLC

             Une fois la Seconde Guerre Mondiale terminée, Lavalette-Bosch se redresse et se lance dans une expansion pour toucher à des domaines annexes. Sur le domaine de l’équipement Diesel, Lavalette-Bosch représenta, par exemple, 80% de la production française en 1947, des produits principalement destinés au domaine du poids-lourds. Toutefois, il reste beaucoup de travail à faire pour imposer cette motorisation Diesel, notamment auprès des transporteurs œuvrant dans les possessions françaises en Afrique subsaharienne.

Opération Gas Oil (3)

                  Dans cette région, les transporteurs jugent le matériel Diesel trop complexe, trop fragile par rapport aux mécaniques essence, en outre, le réseau de stations-services n’est pas équipé. Lavalette-Bosch tente néanmoins de convaincre et pour cela, lance une expédition qui verra quatre camions Berliet GLC 6, équipés pour rouler au Diesel, parcourir 30.000km sous les climats tropicaux de l’Afrique Française : l’Opération Gas-Oil. Le GLC 6 de Berliet, présenté en 1951, présente plusieurs avantages parmi lesquels sa fiabilité et sa légèreté, sans oublier son châssis robuste, qui en font un camion idéal pour l’Afrique. Lavalette-Bosch fait carrosser trois GLC 6 par Reufflet pour les équiper d’une caisse tôlée.

             Cette expédition part de  Paris, place de la Concorde, le 23 novembre 1953, avec des camions chargés à la limite de leur capacité. Seuls les trois Berliet GLC 6 carrossés partent de Paris, un quatrième GLC 6, de série, les rejoint au port de Marseille, il servira en terres africaines afin de répartir au mieux la charge emportée lors des passages difficiles. Le départ en terres africaines se fait à Alger le 2 décembre 1953, le convoi traverse le Sahara par l’Algérie, le Niger puis le Tchad, pousse jusqu’au Gabon avant de remonter par la côte : Côte d’Ivoire, Dakar au Sénégal, le Maroc, à nouveau l’Algérie puis la Tunisie avec Tunis comme destination finale. L’équipage comprenait, entre autres, Philippe de Broca, jeune réalisateur qui permet la réalisation d’un film promotionnel de 23 minutes.