Archives du mot-clé allemagne

ABAM logo

ABAM – l’histoire de la marque

              En 1898, l’allemand Louis Welter, ingénieur en électricité et fondateur de la société d’ingénierie électrique « Louis Welter & Co. » achète une voiture électrique Krieger en France et l’importe dans ses ateliers  situés à Cologne. Au-delà d’une simple voiture, Welter revient également avec la licence de la voiture pour l’Allemagne et se met à l’étudier pour construire un véhicule similaire avec des composantes allemands.

ABAM (1)

             Pour la mise au point du véhicule, Welter se tourne vers la société KAW, elle-même située à Cologne et spécialisée dans les accumulateurs électriques pour développer une batterie légère, qui fut finalisée au cours de l’année 1899. Les résultats de la voiture furent convainquant et poussent les deux firmes à s’unir pour créer le constructeur ABAM (pour Allgemeine Betriebsgesellschaft für Motorfahrzeuge) en 1900, et lancer dans la foulée un service de taxis à Cologne avec leurs propres automobiles.

             Au tout début du XXème siècle, l’automobile à essence n’a pas encore pris le pas sur les autres modes de propulsion et la voiture électrique a toute sa chance. Le constructeur ABAM resta actif jusqu’en 1907, commercialisant tant des fiacres électriques que des véhicules utilitaires, les premiers véhicules disposaient de moteurs électriques au sein des moyeux de roues, tandis que les derniers véhicules étaient équipés de moteurs sur le châssis. Le constructeur ABAM disparait à la toute fin de l’année 1907.

Sources
_ "The Electric Véhicule : Technology and Expectations in the Automobile Age"