Tous les articles par alexrenault

smallyogflo

Yugo Florida (1988-2008)

           Dans les années 1980, certains constructeurs de l’Est se lance dans un renouveau et visent les pays de l’Ouest avec des voitures capable de plaire, le croit-on, aux occidentaux. Chez Zastava, la marque Yugo est fondée dans cette optique et présente, en 1986, la Florida… 

Yugo Florida (1)

             Dans les années 1980, le constructeur yougoslave Zastava est dans ses meilleures années, après avoir produit des Fiat sous licence pour le marché local, jusqu’en 1985, c’est plus de 900.000 Zastava Z-600 et ses dérivés, issus de la Fiat 600, qui ont été vendus; et la Z-101, dérivée de la Fiat 128 engrange de multiples ventes. C’est à cette époque que Zastava envisage sérieusement le marché de l’export et crée une nouvelle marque, Yugo, pour conquérir les contrées de l’ouest. Au programme, la Z-102 plus connue sous le nom Yugo 45, qui fut un elle aussi un succès et tente de poser ses roues aux Etats-Unis avec de nombreuses ventes à clé.

Yugo Florida (2)

                Bref, un vent de renouveau porte Zastava et sa marque Yugo, si la marque est implantée dans le bloc de l’Est, elle conserve des relations avec l’occident et souhaite désormais changer d’image pour s’y implanter. Si la Yugo 45 est la première pierre, la seconde fut la Florida, une voiture qui s’immiscerait sur un marché en vogue en Europe, celui des compactes. Mais aller jouer contre les Volkswagen Golf, Peugeot 205 et autres Fiat Tipo, cela ne s’improvise pas. Zastava fait donc appel à des intervenants extérieurs, pour la carrosserie, Giugiaro est demandé et ressort des cartons un projet refusé pour la Fiat Tipo. Zastava n’est pas le seul à étudier un tel projet, notons la Samara de Lada, ou encore la Favorit de Skoda (lire aussi : Skoda Favorit…).

Yugo Zastava (a)

                Sur le volet technique, Zastava fait appel à Fiat, notamment pour demander la fourniture de mécaniques, et si possible, celle provenant de la Tipo, des mécaniques nouvelles et adaptées aux normes de l’Ouest : les 1,4 et 1,6 injection de la Tipo. Fiat refuse dans un premier temps, de peur de voir une rivale jouer sur les plate-bandes de sa Tipo, mais après des contacts pris entre Zastava et Nissan, et surtout au vu du retard dans le programme Florida, Fiat accepta la fourniture des mécaniques de la Tipo.

Zastava Yugo

             La Yugo Florida, présentée en 1986, n’apparait sur le commerce qu’en 1988. Le nom Florida fleure bon les Etats-Unis et montre les ambitions de la voiture, toutefois, ses roues ne toucheront jamais le sol américain : Zastava n’a jamais eu les finances pour conformer la Florida aux normes américaines. Toutefois, la voiture part à la conquête de l’Europe de l’Ouest, on trouve la voiture en Allemagne, France, Belgique, ainsi qu’au Royaume-Uni où elle fut commercialisée sous le nom Yugo Sana. De 1988 à 1991, 18.687 exemplaires ont été produits, un score relativement faible.

Yugo Florida (3)

              Et pour la suite, la carrière de la voiture devient chaotique, la guerre de Yougoslavie éclate en 1991 et les sanctions internationales prises contre ce pays empêche les exportations, mais aussi les importations de pièces détachées. En conséquence, la production diminue, 793 exemplaires sont assemblés en 1993, avant de s’arrêter jusqu’en 1997.  Au début des années 1990, un projet de Florida à coffre est lancé, un prototype réalisé mais la guerre mettra un terme à ces études.

Yugo Florida (z)

                  En 1997, la production de la Florida reprend, Zastava entre en négociations pour produire des Peugeot dans ses installations, mais en 1999, l’OTAN bombarde les usines Zastava. La Yugo Florida est une nouvelle fois arrêtée, il faut attendre l’an 2000 pour une reprise, mais l’aventure se fera désormais sans Fiat qui réclame une facture de 75 millions impayée avant toute nouvelle fourniture. Zastava reprend alors ses contacts avec Peugeot qui lui donne accès à ses 1,3 essence et 1,9 Diesel. Toujours à la recherche de liquidités pour se renflouer, Zastava confère à l’égyptien El Nasr l’assemblage des Florida en Egypte, qui les produira jusqu’en 2009.

Yugo florida (r)

              En 2002, la Yugo Florida reprend alors vie avec une version restylée, puis en 2003, la fourniture des moteurs Fiat reprend. Toutefois, la Florida est une voiture techniquement dépassée, la voiture ne peut désormais plus s’imposer à l’ouest et reste cantonnée sur les marchés de l’Est. La voiture vivra encore quelques années, jusqu’en 2008. Entre temps, Zastava utilisait une partie de ses installations industrielle pour produire des Fiat, puis en 2008, le groupe italien fini par racheter son ancien partenaire et met un terme à la Florida.