smallvolp19

Volvo P1900 (1956-1957)

           Dans l’inconscient collectif, on a vite fait de coller une image de voitures cubiques aux Volvo avec leurs carrosseries dessinées à la règle et à l’équerre sur une feuille à carreaux. Mais Volvo a su réaliser des voitures aux lignes séduisantes, si l’on retient le coupé P1800, n’oublions pas sa (très) rare devancière, la Volvo P1900.

Volvo P1900 (5)

                 Au tout début des années 1950, les roadsters anglais ont le vent en poupe de l’autre côté de l’Atlantique, les constructeurs américains répliquent, notamment Chevrolet qui présente la Corvette, une voiture présentant une carrosserie en fibre de verre. C’est dans cette ambiance que le président de Volvo, Assar Gabrielsson, visite les Etats-Unis et plus particulièrement les usines de General Motors, impressionné par la Corvette, il revient en Suède avec l’idée de proposer une voiture similaire en Europe, et pourquoi pas sur le marché américain. Le projet Volvo P1900 était lancé courant 1953…

Volvo P1900 (3)

                   Lors de son périple américain, Assar Gabrielsson n’oublie pas de prendre contact avec des entreprises spécialisées dans la fibre de verre, notamment Glasspar qui est spécialisée dans le moulage de coque de bateaux en matières synthétiques. Cette entreprise saisit sa chance et produit rapidement un moule pour la future Volvo adaptable à un châssis tubulaire crée en Suède dans le cadre de ce même projet.

Volvo P1900 (4)

                  La base de la Volvo P1900 reprend celle de la berline PV444, toutefois raccourcie de 20cm. La mécanique provient de la même voiture, il s’agit d’un quatre cylindres en ligne de 1,4 litres développant 70Cv grâce à deux carburateurs SU, quant à la transmission, elle s’effectue au moyen d’une boite manuelle à trois rapports.

                Au premier semestre 1954, Glasspar livre à Volvo cinq carrosseries pour réaliser des prototypes et déterminer les modifications à apporter pour la série. Ces premiers prototypes sont présentés à la presse le 2 juin 1954 sur l’aéroport de Torslanda, Volvo affiche clairement ses intentions : la P1900 est destinée à l’exportation, une production d’environs 300 exemplaires est alors annoncée. La Volvo P1900 est par la suite présentée au grand public dans le cadre du salon de Bruxelles 1955.

Volvo P1900 (1)

                 Pour le moment, il n’est pas encore question de production, les prototypes de la Volvo P1900 sont mis en essais entre la Suède et l’Europe du sud, si la mécanique s’avère satisfaisante, le châssis fait l’objet de nombreuses critiques qui permettent d’apporter des améliorations. Mais aucune ne fut satisfaisante, et de nouveaux problèmes sur le freinage ainsi que sur la boite de vitesses sont mis en lumière. Mais il est hélas trop tard quand certains problèmes sont décelés, les premières livraisons sont attendues courant janvier 1956 et n’ont pas été reportées.

Volvo P1900 (6)

                 En 1956, la direction de Volvo change, le nouveau directeur, Gunnar Engellau, testa la P1900 au cours du mois de mars 1957 dans sa vie privée. Au cours d’un week-end, Gunnar Angellau constate tellement de défauts dans la P1900 qu’il décide d’en stopper la commercialisation sur le champ puisque trop décalée par rapport à la philosophie de Volvo sur la qualité. Après 68 exemplaires produits, la Volvo P1900 s’arrête donc, mais pose les base d’une descendance qui aura un tout autre destin, le coupé P1800…

Laisser un commentaire