smallvwk70

Volkswagen K70 (1970-1975)

             C’est au cours des années 1960 que Volkswagen tente de sortir de la monoculture de la Coccinelle, s’il y avait certes le Combi et le Karman Ghia qui fonctionnaient, le reste de la gamme ne brillait pas. Dans le même temps, Volkswagen mettait sur les rails le projet qui mènera à la Golf, et rachetait les constructeur Audi et NSU. C’est ainsi que va naître la Volkswagen K70…

Volkswagen K70 (2)

             Si Volkswagen est une entreprise prospère au cours des années 1960, la marque tourne autours du même concept décliné autours de la Cox, une monoculture qui, si elle fonctionne, pourrait courir à la perte de l’entreprise si le marché venait à tourner. C’est pourquoi Volkswagen engage un plan pour sortir de nouveaux modèles. Et déjà, Volkswagen sort de nouvelles voitures avec Audi après sa reprise en 1965, bien que le rachat de cette marque ait été motivé au départ pour récupérer l’usine d’Audi (AutoUnion avant le rachat) afin de soutenir la production de la Cox.

              En 1969, Volkswagen enclenche un projet de voiture qui devra rompre totalement avec la Cox, la Golf allait naître cinq ans plus tard. La même année, Volkswagen procède au rachat de la marque allemande NSU, une marque qui a connu une certaine errance dans le monde de l’automobile avant de se faire une renommée avec les moteurs rotatifs notamment avec la NSU RO80, une voiture lancée en 1967 symbolisant alors l’avenir de l’automobile. En reprenant NSU, Volkswagen opère un bon coup et récupère divers projets de voitures.

NSU K70

               Dans ces projets, il y a celui d’une berline qui devait venir s’intercaler entre les Prinz et la RO80, un projet qui était étudié depuis 1964. Cette berline aurait du être présentée au cours du salon de Genève 1969 et aurait dû s’appeler NSU K70, une berline conventionnelle avec un simple moteur à explosion. Cependant, NSU avait mis sa santé financière à mal avec le développement des berlines K70 et RO80, les actionnaires en place discutent alors d’un rachat par Volkswagen . C’est pour ne pas troubler ces pourparler que NSU fait le choix de d’annuler la présentation de la K70 quelques jours avant le salon de Genève 1969, alors que tout était prêt.

Volkswagen K70 (6)

               Finalement, Volkswagen prend le contrôle de NSU au cours de l’année 1969 et fusionne cette marque avec sa filiale Audi. Volkswagen entend faire disparaître le nom NSU, le projet K70 aurait alors dû être siglé Audi, cependant, la marque aux anneaux dispose déjà d’une berline similaire, la Audi 100. Créer une rivalité dans la gamme du même constructeur est impensable, et comme le groupe VW semblait décidé à faire disparaître la marque NSU, la K70 fut finalement intégré à la gamme Volkswagen. Non sans mal…

Volkswagen K70 (3)

                 Présentée au début de l’année 1970, la Volkswagen K70 vient épauler la berline 411 et se fait remarquer en étant la première traction de la marque allemande, la première voiture à moteur à l’avant aussi… Sous le capot se loge un quatre cylindres en ligne de 1,6 litres qui développe 70Cv, lequel était refroidi par eau alors que Volkswagen était jusqu’à présent partisan du refroidissement par air. Bref, la K70 est trop en décalage avec la philosophie VW, la voiture n’est pas assumée par les concessionnaires Volkswagen d’autant qu’elle fait doublon avec la 411. Quant à la clientèle, elle n’est pas dupe, la K70 ne sent pas du tout la Volkswagen. Le logo ne fait pas tout…

            Les ventes ne sont donc pas à la hauteur des espérances. En 1973, Volkswagen change les optiques de la K70, les phares carrés laissent leur place à des optiques rondes. Volkswagen en profite pour monter en moteur 1800 de 100Cv dans la K70. Mais la présentation de la Volkswagen Passat cette même année renvoi la K70 aux seconds rangs, pour ne pas dire aux oubliettes. Au final, la K70 se maintient encore deux ans au catalogue Volkswagen avant de disparaître en février 1975, après 211.127 exemplaires assemblés.

              Si la K70 ne fut pas une réussite sur le plan commercial, ce n’était pas un problème pour Volkswagen qui avait procédé au rachat de NSU afin d’obtenir les forces vives de son bureau d’études, ce qui a permis le développement de diverses voitures comme l’Audi 50, la Golf ou encore la Passat. La K70 traînait dans les cartons, le projet était industrialisable rapidement et a permis à Volkswagen d’opérer sa transition vers les modèles à traction avant. Et sur ce plan, la K70 a finalement rempli sa mission !

Une réflexion au sujet de « Volkswagen K70 (1970-1975) »

Laisser un commentaire