smallmungoo

Vanclee Mungo (1980-1989)

            Vanclee est un constructeur belge de buggies basé a Egem en Flandre-Occidentale, cet artisan plutôt adepte des créations de loisirs sur base de Volkswagen Coccinelle s’intéresse à la fin des années 1970 à la Citroën 2CV pour sortir un véhicule équivalent à la Méhari… Zoom sur la Vanclee Mungo.

VanClee Mungo (2)

                      Dans les années 1970, la Citroën Méhari est interdite sur le marché allemand car sa carrosserie en ABS qui ne peut y être homologuée car jugée trop facilement inflammable. L’artisan allemand Fiberfab qui produisait des buggies semble flairer le filon en lançant la Sherpa, une copie de Méhari réalisée en fibre de verre, commercialisée à partir de 1975. Firefab a-t’il ouvert une nouvelle activité chez les producteurs de buggy ? On peut le penser car en 1978, le rival belge Vanclee lance un véhicule similaire, toujours sur la base de la 2CV…

VanClee Emmet (1)

                      Vanclee est une entreprise fondée en 1967 à Egem en Belgique, elle fut crée par deux associés passionnés de buggys qui réalisent alors le premier moule du véhicule dont ils rêvaient. L’homologation du premier modèle n‘est obtenue qu’en 1969 et marque le véritable début de cette firme, qui hélas manqua de capitaux tout au long de sa vie. Toutefois, cela n’empêche pas Vanclee de se faire un nom et de rivaliser avec Apal, aussi, Vanclee se diversifie tout au long des années 1970 avec un buggy et un véhicule axé avant tout sur la vitesse.

VanClee Mungo (6)

                   En 1978, Vanclee lance la Emmet, une voiture aux lignes très carrées, rappelant presque la Citroën FAF mais la carrosserie est réalisée en polyester. Présentée en Janvier 1978 à Bruxelles, la voiture est commercialisée dans la foulée. Petit à petit, ce modèle évolue sur le plan stylistique, son nom change pour devenir « Emmet Initial ». La voiture est à la fois ludique et utilitaire, elle peut accueillir quatre personnes, les portes peuvent s’enlever, la voiture peut se muer en pick-up pour transporter des charges encombrantes. Ce modèle trouve des débouchés en Belgique, en Hollande et aussi, semble-t-il, en Grèce.

VanClee Mungo (3)

                De la Emmet à la Mungo, il faut atteindre deux petites années car la dénomination Mungo apparaît en 1980 chez Vanclee, elle était au tout début une nouvelle évolution de la Emmet. Rapidement, Vanclee change la carrosserie de la Mungo qui devient plus moderne, les courbes apparaissent, les surfaces sont lissées. Il s’agit d’un énorme bond en avant pour le modèle qui affronte les années 1980 sans être désuet. Aussi, la Vanclee Mungo s’équipe de jantes, preuve que le modèle s’oriente d’avantage vers le loisir.

VanClee Mungo (1)

                   Comme pour l’Emmet, la Mungo dispose d’une carrosserie réalisée en polyester, laquelle est greffée sur un châssis de Citroën 2CV. La voiture se dote du bicylindres de 602cm3 de 29Cv et pioche dans la banque d’organes PSA pour compléter le modèle : fermetures de portes issues de la Citroën Visa, phares de Citroën 2CV, feux de Peugeot 205… Au final, la voiture pèse 595kg soit 80 de plus que la Citroën Méhari !

                      Commercialisée au cours des années 1980 (semble-t-il jusqu’en 1989), la Vanclee Mungo a été vendue au Benelux, France, Allemagne et en Angleterre. Hélas, le nombre d’exemplaires produit n’est pas connu, mais il est à l’en pas douter de quelques centaines d’unités au grand maximum…

Laisser un commentaire