smallclios

Renault Clio I S (1993-1996)

                 Dans l’univers de la Clio première du nom, il n’y a pas que les Williams et autres 16S qui peuvent paraître surfaites du côté des sportives. Si vous voulez de l’exclusif, du rare, il y a la Clio S… Encore faut-il être capable de laisser de côté les performances et être capable de trouver cette version !

renault-clio-1-4-s-4

               En juin 1990, Renault présente sa nouvelle voiture citadine qui vient prendre la place de la Supercinq : la Clio. Cette nouvelle venue est une mini révolution chez la Régie, la ligne de la voiture répond à la mode du bio design en affichant des lignes tout en rondeur quand sa devancière reprenait les lignes de la Renault 5 lancée en 1971. La Clio est un succès immédiat, la clientèle s’élargit aux passionnés de voitures sportives dès 1992 avec la RSI ainsi que la 16S, déclinée en version Williams l’année suivante.

                 Pour le millésime 1993, Renault décide aussi d’élargir sa gamme sportive vers le bas avec une troisième version, la Clio S, qui s’inscrit en dessous des deux autres sportives.   Le but de la S n’est pas la recherche de performances mais de s’offrir aux petits budgets, ceux qui sans pouvoir s’offrir la RSI souhaitaient tout de même quelques performances, en somme, cette voiture succède à la Supercinq TS. Mais à vouloir faire une voiture accessible, la Clio S en perdrait presque le qualificatif de « sportive »…

renault-clio-1-4-s-2

                  En ce qui concerne le moteur, la Clio S récupère le quatre cylindres de 1,4 litres issu de la famille Energy qui équipe déjà très largement la gamme Clio, on lui donne toutefois une culasse à huit soupapes sur cette version, une injection et un catalyseur pour répondre aux normes européennes entrées en vigueur en cette année 1993. La puissance n’est pas fabuleuse, le 1,4 litres propose 80Cv. En revanche, c’est grâce à sa boite de vitesses à rapports courts que la Clio S tire son épingle du jeu avec de bonnes accélérations. Du côté des performances, on remarque que la puissance manque cruellement : 11 secondes pour le 0 à 100km/h, 172km/h…

renault-clio-1-4-s-1

                   En revanche, la Clio S se rattrape sur son physique, sans arborer le capot à bosse de la 16S, cette version reprend la présentation de la Clio RN sur laquelle sont rajouté un liseret vert qui fait le tour de la voiture, des jantes en tôle peintes en blanche, un discret becquet arrière et des antibrouillards sur le pare-chocs avant. L’habitacle n’est pas reste en récupérant les sièges baquets de la 16s ainsi que son volant à trois branches, mais le surplus provient des Clio basiques.

renault-clio-1-4-s-3

                  Commercialisée entre 1993 et 1996, la Clio S n’a pas connu le succès escompté, il faut dire qu’elle s’offrait à un prix comparable à celui de la 106 Rallye dont le caractère sportif était bien plus marqué. Cette version est ainsi difficile à trouver mais très intéressante pour qui s’intéresse aux versions atypiques, mais également typées côté physique. Quant à la côte, le modèle est tombé dans l’oubli et reste accessible… mais encore faut-il en trouver un…

 

Une réflexion au sujet de « Renault Clio I S (1993-1996) »

  1. nous sommes le 08 02 2017 .je viens de trouver une clio de ce modèle . acheter 800. 00 euros pour 126.000 km en bonne état .manque de puissance , toutefois agréable à conduire, confortable et simple en mécanique avec peu d ‘équipement électronique ,

Laisser un commentaire